Avec ce que l’on a appelé le PenelopeGate, et même si pour l’occasion, elle s’en serait bien passée, on assiste à la mise en lumière du conjoint des candidats. A ce jeu-là, Brigitte Trogneux, l’épouse d’Emmanuel Macron, fait elle aussi l’objet de toutes les attentions, surtout qu’elle se révèle une femme omniprésente en coulisses, mais quasi muette dans les médias.
Le couple s’est rencon¬tré alors que Brigitte enseignait le français en classe de première au lycée d’Amiens. En 2007, Brigitte Trogneux a épousé Emmanuel Macron, de 20 ans son cadet. Depuis, elle est restée très discrète sur sa vie privée, cependant, on sait qu’elle est à la fois « les yeux et les oreilles » du candidat à la présidentielle et son lien avec la société.
Sa formation de professeur de Français, lui donne une raison d’être celle qui en premier lieu relit les discours en ayant en tête que « si moi, je ne comprends pas, personne ne comprendra ». Son rôle ne s’arrête pas là, elle épluche aussi la presse, le suit lors de ses déplacements quand elle ne s’y rend pas seule, car « il y a des choses qui se disent plus facilement à une femme », et ensuite, elle fait remonter les messages.
Cependant, on notera que l’épouse Macron ne figure pas à l’organigramme du mouvement « En Marche », et l’ancien ministre et candidat à la présidence insiste sur son rôle qu’elle tenait déjà à l’époque de Bercy. Son opinion compte, et justement, Brigitte Trogneux la donne sur le fond et la forme avant chaque intervention majeure.
Le choix très particulier et somme toute classique, a donc été fait, celui d’être à la fois omniprésente et quasi muette. En couverture des journaux, ils s’affichent à deux, tout sourire, mais lorsqu’il s’agit de donner des interviews, il n’y a plus qu’Emmanuel Macron. Il semble que la raison soit liée, à un réel franc-parler de sa femme. Une liberté de ton appréciée au sein du mouvement, mais qui pourrait, à l’extérieur, se retourner contre les prétentions du couple. C’est du moins ce que révèle un livre-révélations, « Les Macron », consacré au couple.

Crédit photo : vincent vincent

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *