Delphine Gény-Stephann devient la 16e femme à intégrer le gouvernement Macron

Au niveau de la composition du gouvernement, il faut bien avouer, que chaque remaniement nous apporte son lot de changements et de mini-surprises au niveau des personnes choisies. La nomination de Delphine Gény-Stephann n’a pas dérogé à cette nouvelle règle, elle vient de prendre position comme secrétaire d’Etat auprès du ministre Bruno Le Maire. On salue l’arrivée d’une nouvelle femme, qui affirme la volonté de parité au plus haut niveau de l’Etat, ainsi que le nombre de ministres issues de la société civile.

Pour le quidam moyen, c’est une parfaite inconnue, cependant, elle n’est évidemment pas arrivé là par hasard, et les personnes de l’entourage du Premier ministre la connaissent bien pour l’avoir côtoyée. Elle fait partie des réseaux, et si elle est inconnue du grand public, c’est une personnalité connue des milieux économiques et de l’industrie. A 49 ans, elle est l’une des dirigeantes de Saint-Gobain, où elle a été notamment directrice de la stratégie et du plan. Elle est aussi administratrice du groupe Thalès.

Comme on peut s’en douter, son parcours professionnel est impressionnant. Delphine Gény-Stephann, est ingénieure, après avoir fait l’Ecole Polytechnique et l’Ecole nationale des ponts et chaussées. Elle intègre en 1994, la direction générale du trésor du ministère de l’Économie et des Finances. Au titre de ses fonctions au sein de la direction générale du Trésor, elle siège au conseil d’administration de plusieurs entreprises publiques diverses comme la Française des jeux, Arte, France 3 ou du secteur de la défense dont la SNPE et la SNECMA.

Elle a surtout été Chef de Bureau de l’agence des participations de l’État, l’APE où elle était Chef de Bureau. Une expérience intéressante, quand on sait que le gouvernement a plusieurs privatisations en projet pour alimenter un fonds de 10 milliards destiné à « l’innovation de rupture ».

Ces talents ont déjà été appréciés dans les plus hautes sphères de l’Etat, puisque cette ingénieure a par ailleurs été faite chevalier de la Légion d’honneur par le socialiste Arnaud Montebourg lors de la promotion du 14 juillet 2014. 

 

Crédit photo : Pascal POGGI

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*