En restant 8 ans à la Maison-Blanche, Barack Obama va représenter « une période » pour plusieurs générations. Comme pour les autres présidents, on peut aussi y associer des séries télés qui sont, elles aussi révélatrices d’une période. Le paysage sériel a considérablement évolué ces huit dernières années. Des changements majeurs qui n’auraient peut-être pas vu le jour avec un autre président.
La série « Dallas » est liée aux années fric et « affairisme » sous Reagan. « Friends » et les bons sentiments sous Clinton. 24 heures chrono et la paranoïa du terrorisme sous George W. Bush. Pour Barack Obama, ce sera la diversité.
Certes, le président n’a peut-être pas eu une action politique aussi déterminante que certains auraient voulu, cependant, il a eu une influence positive sur le petit écran surtout durant son dernier mandat. Les séries américaines, jusque-là encore relativement frileuses sur le sujet, ont certainement profité de l’arrivée d’un président noir pour s’intéresser plus fortement aux questions de représentation des minorités ethniques. On peut voir des exemples dans Grey’s Anatomy, où des personnages noirs, asiatiques, latinos peuvent devenir des têtes d’affiche. On peut aussi signaler l’apparition de séries complétement tournées vers la culture afro-américaine comme Atlanta, The Get Down ou encore LukeCage.
On se rappellera aussi, qu’en matière de diversité, Barack Obama aura apporté son appui à la communauté LGBT en général. On a senti chez lui, une réelle décontraction et une approche décomplexée qui a permis de mieux mettre en avant le sujet. Le président des États-Unis a fait la une du magazine Out, et il n’a pas hésité à se rendre dans le talkshow de sa copine Ellen DeGeneres pour prôner l’égalité.
Concernant, les séries télévisées, il a notamment déclaré, que son personnage de série préféré, est Omar Little de The Wire, un braqueur de dealers gay au cœur tendre. Toute cette diversité présente dans The Good Wife, American Horror Story, Glee, Modern Family, True Blood,Person of Interest et dernièrement Supergirl, ont cette particularité de représenter des personnages LGBT bien dans leur peau, et resteront comme une des images de la présidence Obama.
Resta à découvrir ce que la prochaine présidence va faire transparaître dans l’univers des séries télés !

Crédit photo : Tim Pierce

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *