Selon une nouvelle étude, la tranche d’âge des adolescents s’agrandit

C’est bien connu, tout augmente, d’ailleurs il semblerait d’après un article publié dans la revue « The Lancet » et repris par Mashable, que selon des scientifiques, même la durée moyenne de l’adolescence est plus importante aujourd’hui que par le passé. On y entrerait plus tôt pour en sortir plus tard.

Les âges qui, selon ces scientifiques définissent l’adolescence, la font commencer à 10 ans et finir à 24 ans. Elle deviendrait dans ce cas, plus longue que l’enfance. Les scientifiques expliquent, « une puberté plus précoce a accéléré le passage à l’adolescence dans quasiment l’ensemble des populations », de plus, « la fin de l’adolescence s’établit désormais largement au cours de la vingtaine ».

Il faut tout de même signaler, que les scientifiques parlent uniquement pour les pays largement développés. En effet, ce changement s’explique, selon eux, par un meilleur niveau de vie, et une nutrition plus importante dans ces pays où selon eux, il faut changer une « vision restrictive » qui place l’adolescence en moyenne, entre 14 et 19 ans.

On sait déjà par exemple, qu’en cent cinquante ans, au Royaume-Uni, l’âge des premières règles a ainsi reculé de quatre ans. Désormais, les femmes britanniques commencent à avoir leurs menstruations en moyenne dès 12 ou 13 ans. D’un autre côté, les scientifiques notent que les dents de sagesse peuvent apparaître après 25 ans, et le cerveau continue de se développer après l’âge de 20 ans.

Étant donné, que l’adolescence est une tranche d’âge relativement moderne et définie il y a peu de temps sur l’échelle de l’évolution de l’homme, on ne peut s’empêcher d’évoquer les raisons sociales de cette durée prolongée de l’adolescence. Un mot revient en priorité, c’est celui de « responsabilité ». En effet, une sortie de l’enseignement supérieur plus tardive, repousse du coup une entrée dans la vie active, des mariages et des naissances qui arrivent eux aussi plus tard, et donc, « les responsabilités de l’âge adulte arrivent généralement plus tard ».

Quelques esprits chagrins, noteront que l’adolescence a été mise en évidence aussi avec la société de consommation. Les adolescents étant les meilleurs consommateurs, on peut penser que cette tranche d’âge va faire l’objet de toutes les attentions, mais pas forcément pour la bonne cause.

Crédit photo :  Louis Geoffroy

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*