Documentaire : une autre histoire de l’Apartheid

La sortie du documentaire historique Plot for Peace permettra à celles qui connaissent mal l’Apartheid de se replonger dans l’un des épisodes les plus marquants de l’histoire du 20e siècle et à celles qui sont au fait de cette histoire de l’observer sous un angle nouveau, celui de la diplomatie parallèle.plot4peace_01

Plot for Peace est un documentaire qui dresse un parallèle entre la vie de Nelson Mandela et celle de Jean-Yves Olliver, un homme d’affaire devenu intermédiaire entre les Sud-Africains et leurs voisins d’Afrique Australe. Il a ainsi permis de créer des contacts diplomatiques essentiels à la libération de Mandela.

Produit par l’ONG culturelle africaine African Oral History Archive, ce documentaire revient sur une frange méconnue de l’histoire en se basant essentiellement sur des images d’archives et sur des témoignages des principaux protagonistes de cette histoire (« les anciens présidents de l’Afrique du Sud et du Mozambique, Thabo Mbeki et Joachim Chissano, ou encore l’actuel président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso – ainsi que de nombreux autres protagonistes, tels que l’inamovible ministre des Affaires étrangère du pays de l’apartheid, “Pik” Botha, ou l’icône de la résistance anti-apartheid, Winnie Mandela, le “Monsieur Afrique” de Fidel Castro, Jorge Risquet, ou le ministre délégué à l’Afrique de Ronald Reagan, Chester Crocker »).

L’originalité et l’efficacité de ce documentaire viennent également de sa forme cinématographique qui présente toutes les caractéristiques du documentaire classique, associées aux techniques de réalisation d’un film d’action, ce qui donne l’impression d’être dans une fiction mode 24heureschrono. Le documentaire est d’ailleurs présenté par ses producteurs comme un « thriller historique ».

Cette réussite dans la réalisation, Plot For Peace la doit à son talentueux (et mignon) réalisateur, Carlos Agulló. Ce jeune prodige espagnol, qui a déjà réalisé plusieurs courts métrages remarqués (“The Gift”, “The Wait”, “Ana Cronia” “Pizza Eli”, “Next Station”…) a également participé à la réalisation de “The Sea Inside” du réalisateur Alejandro Amenábar, qui avait remporté l’Oscar du meilleur film étranger.

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.