Famille royale anglaise : Rose Hanbury, l’amie par qui arrive le scandale

Voilà un sujet, qui émoustille vraiment les Anglais et toute la presse, et puis cela change un peu du Brexit. Le nom de Rose Hanbury, est sur toutes les lèvres. Toutes les agences de presse sont sur les dents pour trouver le moindre fait et geste qui la concernent depuis que The Sun a révélé qu’elle aurait été la maîtresse du Prince William.

La nouvelle ayant été corroborée par des “spécialistes” du sujet, un possible scandale sur fond d’adultère à de quoi faire trembler le palais de Kensington. Tout d’abord, examinons les faits, depuis quelques semaines, la presse anglaise affirme que le futur roi de 36 ans, aurait fauté avec une proche amie de son épouse Kate Middleton, la marquise Rose Hanbury. Pour compléter le tableau, les rumeurs font état que cette liaison aurait eu lieu lors de la troisième grossesse de Kate Middleton, alors que le couple attendait la naissance du petit Louis.

Autant dire, que l’annonce de cette nouvelle a secoué le royaume et que le passé de la jeune femme n’a pas mis longtemps avant d’être passé au crible. Les informations révèlent que c’est tune femme âgée de 35 ans, cette dernière est bien connue du cercle très fermé de Windsor. En tant que marquise de Cholmondeley, elle a en effet participé à de nombreux dîners officiels donnés à Buckingham Palace. Sa famille semble habituée aux mondanités, car sa propre grand-mère aurait été l’une des demoiselles d’honneur de la reine Elizabeth II, lors de son mariage avec le prince Philip en 1947.

C’est une femme mariée à David Rocksavage, marquis de Choldmondeley, son aîné de 23 ans. Elle est mère de trois enfants, à savoir des jumeaux et une fille. Elle fut mannequin après avoir été recrutée par l’agence Storm Management, qui a révélé Kate Moss. Elle aurait ensuite vécu une courte expérience en tant que chercheuse en politique.

Comme on peut s’y attendre, Kate Middleton aurait décidé de mettre de la distance, entre elle, son couple et la marquise de Cholmondeley.

Crédit photo : événement Londres

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés