Michelle Obama, invitée surprise des Grammy Awards à Los Angeles

Pour Michelle Obama, ne plus être la Première dame des Etats-Unis, ne veut pas dire être complètement en retrait de la vie publique. Elle s’est même payé le luxe de faire une apparition surprise sur la scène des Grammy Awards à Los Angeles. Elle en a profité, pour mettre en avant la musique comme vecteur et bon exemple pour promouvoir la diversité. Un sujet clairement choisi, pour sa brûlante actualité, y compris dans le monde musical aux Etats-Unis.

C’est bien entourée de personnalités, comme Jennifer Lopez, Lady Gaga et Jada Pinkett Smith, que Michelle Obama a expliqué, “la musique m’a toujours aidé à raconter mon histoire. Et je sais que c’est la même chose pour chacun ici. Que nous aimions la country, le rap ou le rock, la musique nous aide à partager, notre dignité et nos soucis, nos espoirs et nos joies“.

Une apparition surprise, bien orchestrée

Comme on peut l’imaginer, le lieu et le moment ne sont vraiment pas fortuits. Les paroles de l’ancienne Première dame, ont résonné dans une enceinte et une institution régulièrement critiquée pour la frilosité de ces choix. On accuse souvent Les Grammy Awards, de ne pas suffisamment promouvoir les femmes et les minorités dans leurs choix et leurs mises en valeur.

Michelle Obama, a rajouté “la musique nous permet de nous entendre les uns et les autres, la musique nous montre que tout ça est important, chaque histoire et chaque voix, chaque note au sein de chaque chanson”. Ces paroles dans la bouche d’une femme, ont fait écho à celles de Neil Portnow, le patron des Grammys. Celui-ci, avait fait sensation en appelant les femmes à “passer à la vitesse supérieure” si elles voulaient être mieux représentées. Il a depuis annoncé, qu’il quitterait ses fonctions à l’issue de son mandat.

Michèle Obama bien décidée a en profiter

Pour Michelle Obama, c’est une nouvelle fois l’occasion de faire une belle sortie, pour promouvoir son ouvrage autobiographique, intitulé Becoming. Chaque apparition de l’ancienne First Lady est l’occasion d’un buzz. Parfois avec ses commentaires, parfois aussi avec un bon sens de l’élégance et de la mode.

Que ce soit, dans les paroles, dans l’apparence, il est clair que la retenue et la réserve lorsque son mari était président ne sont plus de mise, et cette ancienne avocate a décidé de personnellement en profiter.

Crédit photo : U.S Embassy Brasilia

 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés