Confinement : les créateurs misent sur le web

En période de confinement, les créateurs font preuve d’imagination pour maintenir leur activité et vendre leurs confections. Coupés de leur clientèle, ils sont nombreux à miser sur le Web pour présenter et vendre leurs produits.

Sur sa boutique en ligne réalisée grâce à la plateforme de création de site Web Hubside, Blandine présente ses créations. La jeune artiste basée à Rennes a fait de la customisation de baskets sa spécialité. S’adressant aussi bien aux femmes qu’aux hommes, elle leur offre la possibilité de s’offrir des baskets totalement uniques, en deux coups de pinceaux.

Une démarche qui rencontre un franc succès et qui a véritablement décollé après que Blandine ait remporté le concours de création de site internet Dream Makers organisé par Hubside. Cette French Tech s’adresse à tous les passionnés, et leur permet de créer facilement, en peu de temps, un site Web. De quoi présenter ses créations personnalisées au plus grand nombre et même les vendre directement à distance.

“Il y a quelque chose de rassurant dans la vente en ligne”

Pour beaucoup de créateurs, y compris en dehors de nos frontières, la vente en ligne s’est imposée à la suite du confinement. Dans l’incapacité d’ouvrir leurs boutiques ou de vendre leurs produits directement sur des marchés, le Web est vite devenu leur unique fenêtre sur le monde. C’est le cas de L’Unyk Création, une entreprise québécoise qui confectionne des vêtements pour les professionnels de santé.

Et leur stratégie s’est révélée payante : « il y a quelque chose de rassurant dans la vente en ligne. Cela réduit au maximum les contacts. Nous vendons essentiellement à des professionnels de la santé. Ceux-ci sont plus à risque et par le fait même cela nous expose également. De plus, notre boutique en ligne représente moins de gestion que causerait la mise en place de mesures sanitaires dans un espace physique », confiait Alexandra Gagnon Bouchard, gestionnaire, dans les colonnes d’un journal local.

Une présence digitale indispensable

Si la vente en ligne permet de réduire les risques sanitaires liés à l’épidémie de Covid-19, elle permet aussi aux créateurs de maintenir leurs revenus, mis à rude épreuve pendant le confinement. A Flers, en Normandie, Emmanuel, gérant d’une boutique de décoration, a aussi lancé son site de vente en ligne : « c’était prévu, mais le confinement a accéléré les choses, nous l’avons créé dès le début de celui-ci » explique-t-il.

La plateforme, qui dispose déjà un catalogue de plus de 1 500 produits en ligne, permet aux clients de soutenir leur commerce local. Ces derniers peuvent recevoir les produits chez eux, ou aller les chercher directement en boutique grâce à un système de drive. « Il est aujourd’hui absolument indispensable d’être présent sur internet » abonde Frédéric Brunel, président de l’association des commerçants de la rue Saint-Vincent d’Alès. Dans cette municipalité du Gard, le Maire a fait appel à une startup pour mettre en ligne une plateforme de vente à l’usage des  commerçants indépendants, des artisans et des restaurateurs. En plus de pouvoir faire leurs achats, les clients peuvent aussi soutenir les commerçants en acquérant des « bons d’achat solidaire ». Ou comment faire du Web un appui pour le tissu économique local.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés