Vacances d’été : une période à risque pour les téléphones portables

Une étude conduite par SFAM montre que les Français utilisent encore davantage leur téléphone pendant les vacances d’été qu’habituellement. Une pratique à risque : un tiers d’entre eux a déjà cassé ou abîmé son smartphone durant les vacances. Un Français sur dix se l’est déjà fait voler durant cette période. Des chiffres qui invitent à la vigilance.

Si l’on en croit les résultats d’une étude SFAM, leader européen de l’assurance affinitaire destinée aux smartphones, au multimédia et aux objets connectés, la digital detox n’est pas au programme des vacances estivales des Français.

Les Français accros à leur téléphone pendant les vacances, pour le meilleur… ou pour le pire !

En effet, 63% d’entre eux déclarent utiliser davantage leur téléphone en vacances qu’en temps normal, soit 2 heures de plus par jour en moyenne. Notamment pour utiliser l’appareil photo (pour 30% d’entre eux) : rien d’étonnant, les vacances ont toujours été propices au mitraillage photographique.

Les Français, accros au téléphone sous le soleil, pour le meilleur… et pour le pire. En effet, la même étude révèle que 29% des sondés ont déjà cassé ou abîmé leur téléphone pendant leurs vacances. Au hit parade des petits malheurs estivaux, les écrans cassés arrivent en tête (44% des incidents), devant l’oxydation provoquée par l’eau (22%). 

La plage, terrain de chasse préféré des voleurs de smartphones

Emmener son portable en excursion, au bord de la piscine ou à la plage n’est pas sans danger ! Mais pannes et accidents ne sont pas les seuls dangers que courent les téléphones. L’étude montre aussi que plus d’un Français sur dix s’est déjà fait voler son smartphone pendant ses vacances.

En la matière, la plage est un terrain de chasse privilégié des voleurs à la dérobée. “Il ne faut rien laisser à vue sur sa serviette” conseille ainsi un lieutenant-colonel de gendarmerie. Il conseille de laisser les smartphones de valeur à la maison ou dans la location. Ou, au pire, de « garder ses affaires dans des sacs fermés, ça limite les problèmes ».

“Il faut rester attentif et surveiller aussi les affaires de ses voisins de plage, un moyen efficace d’éviter les déconvenues », suggère le gendarme. Il est ainsi à l’unisson des Français.

Pour protéger votre smartphone, offrez-vous des vacances de digital detox

En effet, selon l’étude réalisée par SFAM, pour ne pas se faire dérober son smartphone en vacances estivales, 59% des Français conseillent tout simplement… la prudence ! Eviter de mettre le téléphone en évidence, dans une poche arrière ou sur une table en terrasse… Du simple bon sens. Plus étonnant, 24% des Français indiquent qu’ils gardent leur téléphone, pour le protéger, accroché autour du cou ou à leur poignet.

D’autres ont des solutions plus radicales : 19% proposent d’oublier tout simplement son smartphone en vacances, et en profiter pour s’offrir une petite digital detox. Et 11% échangent leur téléphone haut de gamme pour un modèle peu convoité, histoire de se détendre vraiment !

Quant à la première réaction après un vol, 32% des Français foncent racheter un nouveau smartphone, tout simplement. 19% d’entre eux, plus prévoyants, feront jouer leur assurance. Enfin, 18% des Français pensent qu’un vol de smartphone en vacances estivales  leur permettra de déconnecter pendant quelques temps…

Protégez bien vos données personnelles en cas de vol

Mais un vol de téléphone peut prendre des proportions encore bien plus dommageables si vous n’avez pas correctement protégé vos données personnelles. En la matière, quelques précautions s’imposent.

Premier réflexe : notez votre numéro IMEI. Il s’agit d’un numéro permettant d’identifier de manière unique un appareil mobile. Pour l’obtenir, composez le code « *#06# » sur votre téléphone et lancez l’appel. L’identifiant IMEI s’affichera. En cas de vol, vous pourrez, grâce à ce numéro, désactiver à distance votre téléphone, et effacer toutes les données qu’il contient.

Second réflexe, complémentaire du premier : sauvegarder toutes les données de votre téléphone avant de partir. Disque dur ou cloud, comme vous préférez, mais, en cas de vol, vous pourrez, après les avoir effacées, retrouver vos données intactes. 

Méfiez-vous des prises et du WiFi publics

A propos de données, un dernier conseil avant de partir en vacances : méfiez-vous des prises de recharge publiques et des WiFi publics. Les premières sont non seulement un lieu idéal pour vous voler votre téléphone, mais aussi un repère de pirates qui n’hésitent pas à truquer les prises USB pour dérober vos données.

Les réseaux Internet publics sont également une des portes d’entrée préférées des hackers pour plonger dans vos communications, mots de passe et données personnelles. Utiliser donc toujours un VPN (Virtual Private Network) quand vous utilisez un WiFi public. De quoi partir l’esprit léger…

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés