INTERVIEW – le G.IV, nouveau bar à vins à la mode du quartier Montorgueil

C’est le bar à vins à la mode dans le second arrondissement : avec un concept original autour du vin et des produits de qualité, le petit établissement a réussi à se faire une belle réputation. Dans un quartier très concurrentiel sur le marché de la restauration, avec la présence de poids lourds de la chaîne Big Mamma (Popolare) ou de restaurants de plusieurs chefs médiatiques et réputés (comme l’établissement Joia de la chef Darroze, à quelques rues de là), le GIV a réussi en quelques années à devenir un incontournable du quartier Montorgueil.

Rencontre avec Geric, le fondateur du restaurant, un ancien trader passé des salles de marché aux salles des cuisines.

Geric, chef du G.IV, nous a reçu entre deux services

Métropolitaine : Ton restaurant est devenu une véritable institution dans le quartier Montorgueil, notamment grâce a ce concept original qui consiste а choisir а la carte des vins avec lesquels sont accordés des planches, et non l’inverse comme c’est le cas habituellement. Comment t’es venu cette idée ?

Géric : Passionné de vin et de dégustation, j’ai voulu que le vin soit au cœur de l’activité du G.IV. Dans un restaurant traditionnel, le vin vient en accompagnement du plat. Au G.IV, j’ai souhaité que le client se fasse d’abord plaisir sur le choix du vin et que ce soit à nous de lui faire découvrir les produits en accord. L’idée m’est venue quand j’ai testé et mis en place les accords entre les vins et les produits. J’ai pris le temps de sélectionner et de faire ces tests pendant plusieurs mois avant l’ouverture du G.IV. C’était passionnant, parfois surprenant et surtout amusant ! J’ai eu envie que le client vienne ici pour découvrir des accords et des saveurs, et surtout passer un bon moment.

J’ai cru voir sur internet qu’avant de te lancer dans l’aventure du G IV, tu exerçais un tout autre métier, peux-tu m’en dire un peu plus ?

Oui, gros changement professionnel, car avant d’ouvrir G.IV, j’ai travaillé plusieurs années dans le secteur bancaire, en salle des marchés. Je passais ma journée derrière mes écrans, au téléphone et parfois chez les clients. C’est un environnement qui m’a bien plu quelques années et très stimulant intellectuellement.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans la restauration ?

Issu d’une famille d’entrepreneurs, j’ai eu l’envie après quelques années de sortir du cadre plutôt confortable de la banque et de me tester а la création d’entreprise. Je suis un passionné du vin et aussi de pâtisserie. Entre les deux domaines, il a fallu faire un choix et je suis parti sur le vin, même si au G.IV je me fais plaisir en réalisant tous les desserts maison. J’aime les bons produits et accueillir les gens. J’ai eu l’envie de créer un lieu où les clients se sentent а la maison.

 

“J’ai découvert les vins naturels au fur et à mesure des dégustations, des échanges avec des amateurs passionnés et de rencontres avec certains vignerons.”

 

En plus du restaurant, tu proposes maintenant des ateliers dégustation autour des vins naturels, pourquoi les vins naturels en particulier ?

J’ai découvert les vins naturels au fur et à mesure des dégustations, des échanges avec des amateurs passionnés et de rencontres avec certains vignerons. Le monde des vins naturels est encore un petit monde et ma curiosité m’a poussé à aller découvrir ces vins et ces vignerons. Ce que j’aime c’est de pouvoir consommer un produit le plus naturel possible. Ce sont des vins souvent plus fragiles qui se boivent jeunes et de bonnes conditions de conservation sont importantes.

Penses-tu que les vins naturels s’inscrivent dans cette dynamique du bio et des produits de qualité ? Va-t-on en consommer plus а l’avenir ?

Cela fait 3 ans que j’ai ouvert G.IV et j’ai remarqué un développement de la curiosité et de l’intérêt des clients pour les vins naturels. Cela est certainement lié à la recherche du consommateur de transparence sur les composants des produits et de façon générale de la volonté de mieux boire ou manger.

Comment se déroule un atelier ?

Un atelier se déroule en plusieurs étapes sur une durée de 2 heures. Dans un premier temps j’explique les différences entre les vins bio, la biodynamie et les vins naturels. Ensuite je propose une dégustation de 4 vins, généralement deux vins blancs et deux vins rouges de différentes régions françaises. Pour chaque vin, je propose une assiette avec différents produits de la maison en accord avec le vin.

Je n’ai pas encore fixé de dates pour des ateliers en début d’année prochaine. Je vais voir cela prochainement et je les mettrai sur Facebook.

G.IV – 3 Rue Poissonnière, 75002 Paris – Réservation conseillée. 

Retrouvez le G.IV également sur Facebook et sur Instagram.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés