Les françaises sont les européennes les moins sportives

 Une étude de la fédération mondiale du cœur à paraître le 15 mars démontre que les françaises  sont en queue de peloton en matière de sport en Europe.Young happy woman doing fitness exercises at home

Seulement 58% des françaises auraient une activité hebdomadaire suffisante, conforme aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les françaises seraient donc moins sportives que les allemandes, danoises, suédoises et les britanniques en consacrant moins de temps aux activités sportives.

Selon l’OMS un adulte entre 18 et 64 ans devrait consacrer 150 minutes à l’application d’une activité sportive modérée (marche rapide, jardinage…) ou bien 75 minutes d’activité physique intensive (course à pied, gymnastique) chaque semaine.

La comparaison peut en faire rougir certaines car les femmes danoises et les allemandes sont 81% à atteindre la durée d’activité recommandée, viennent ensuite les suédoises avec 67% puis les britanniques  avec 66%.

Les championnes des activités sportives intensives seraient les danoises avec 66%, devant les allemandes 56%  et les suédoises 53% quant-aux françaises et britanniques elles fermeraient la marche (sans se presser) avec respectivement 48% et 46%.

Les chiffres ne sont donc pas glorieux, d’autant plus quand nous sommes conscientes du fait que les cardiologues recommandent la pratique d’une activité physique quotidienne afin de réduire le risque d’apparition de maladies cardiaques, première cause de mortalité touchant les femmes dans le monde.

L’étude montrerait également que les hommes sont, contrairement à nous, bien plus attentifs à leurs corps en pratiquant pour 75% d’entre eux 150 minutes de sport au cours de la semaine.

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.