Quels gestes adopter pour réduire l’empreinte carbone de son logement ?

Pour réaliser des économies ou par conscience écologique, de petits changements au quotidien permettent de diminuer considérablement l’empreinte carbone de son logement. Chauffage, isolation, multimédia… Voici quelques bonnes habitudes à prendre pour réaliser des économies d’énergie !

Parce que la rentrée rime souvent avec nouvelles habitudes, nombreux sont ceux qui prennent de bonnes résolutions pour tenter de consommer mieux et de dépenser moins. Parmi les principaux postes budgétaires des familles, les dépenses liées au logement représentent une des sources d’économies les plus importantes, pour le porte-monnaie comme pour la planète. 

Chauffage : tourner le dos aux combustibles fossiles 

Responsable de 45 % de la consommation d’énergie des Français, l’habitat compte également pour 27 % des émissions de CO2 dans le pays, soit autant que le secteur très carboné des transports. Ces émissions proviennent en majorité des combustibles fossiles utilisés pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, principalement du gaz et du fioul. Pour commencer à réduire l’empreinte carbone de son logement, mieux vaut donc privilégier les systèmes de chauffage électrique, comme les modèles récents de radiateurs à inertie, convecteurs électriques et pompes à chaleur. Grâce à une électricité quasi-intégralement décarbonée en France, essentiellement d’origine nucléaire ou renouvelable, ces appareils n’émettent quasiment pas de CO2. Une habitation équipée d’un chauffage électrique produit ainsi trois fois moins de CO2 en moyenne qu’un même logement chauffé au gaz…

A la maison, miser sur les éco-gestes 

Mais quelle qu’en soit la source, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas, dit l’adage. Alors même si l’électricité française est décarbonée, plusieurs gestes simples s’imposent pour réduire la dépense énergétique de son chez-soi. Parmi les 20 mesures préconisées par l’Ademe (agence de la transition écologique), on peut par exemple citer l’extinction des appareils en veille, qui permet d’économiser jusqu’à 10 % de la facture d’électricité (notamment via l’utilisation de multiprises), le remplacement des ampoules par des LED, l’utilisation des programmes « éco » du lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle et de l’aspirateur, ou encore l’acquisition d’appareils classés A+++, qui consommeraient 20 % à 50 % d’énergie en moins que ceux classés A+. Autre recommandation pour économiser de l’énergie : soigner l’isolation de son logement, à commencer par le toit, d’où s’échapperait 25 à 30 % de la chaleur, selon l’Ademe. L’agence préconise également de vérifier les murs et fenêtres, sources importantes de déperdition d’énergie, tout en adaptant les systèmes de ventilation et de chauffage. Pour une isolation optimale, l’idéal consiste généralement non pas à réaliser des interventions isolées, mais une rénovation globale de l’habitat, même si le coût élevé et la complexité des démarches découragent de nombreux Français, reconnaît l’Ademe…

Privilégier les appareils reconditionnés

Toujours en matière d’énergie, un autre poste a un impact non négligeable sur l’empreinte carbone et les dépenses des foyers : les appareils multimédias. En moyenne, le budget consacré à ces produits s’élève à 2 458 euros par an et par personne. Pas si étonnant, toutefois, quand on sait que les ménages tricolores sont équipés de 5,6 écrans en moyenne ! Pour plus d’un tiers d’entre eux, le smartphone constitue le plus gros poste de dépense, 88 % des Français changeant de téléphone alors qu’il fonctionne encore. Alors pour limiter les frais tout en réduisant son empreinte carbone, de plus en plus de personnes n’hésitent plus à acheter des appareils d’occasion ou reconditionnés. 2,2 millions de smartphones reconditionnés ont ainsi été vendus en France en 2019. Après le succès des plateformes et applications comme Leboncoin, Backmarket et Vinted, la tendance de la « seconde main » s’accélère encore aujourd’hui avec le développement de points de vente physiques. Pour compléter l’offre en ligne, le spécialiste du web Hubside déploie actuellement un nouveau réseau de boutiques en dur, baptisées Hubside.Store, où seront commercialisés des produits neufs et reconditionnés (smartphones, tablettes, PC, télévisions, etc.). Avec cette offre « phygital », l’entreprise mise ainsi sur la proximité et l’économie circulaire pour séduire un plus grand nombre de consommateurs 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés