Le prix de la fondation Varkey, est chargé de valoriser le métier d’enseignant. C’est Maggie MacDonnell, une enseignante canadienne travaillant dans un village reculé de l’Arctique, qui a remporté le prix du « meilleur professeur du monde », doté d’un million de dollars.
Maggie MacDonnell a été distinguée parmi 10 finalistes sur 20 000 candidats de 179 pays, qui s’étaient présentés à un concours international. Ce prix a été créé en 2013 par la Fondation Varkey, organisme philanthropique voué à l’éducation. Celle-ci, est basée à Londres, et a été fondée par le milliardaire indien Sunny Varkey. Il est établi à Dubaï, et il a fait fortune avec une chaîne d’écoles privées, les GEMS Schools. Le prix est payé par tranches et exige que le gagnant reste enseignant pendant au moins cinq ans.
Maggie MacDonnell, est originaire d’une région rurale de la Nouvelle-Écosse, elle est arrivée au Nunavik en 2011, après avoir travaillé cinq ans en Afrique, notamment dans des camps de réfugiés au Burundi et au Congo. Son énergie, et à sa bonne humeur explique, selon elle, qu’elle soit restée aussi longtemps dans le nord, alors que la majorité des profs venus du « sud » ne restent même pas durant toute l’année scolaire.
Cette diplômée en kinésiologie et en éducation physique, enseigne dans le village de Salluit, dans l’Arctique canadien, qui a un taux élevé de suicide. Elle partage les difficiles conditions de vie des habitants du Nunavik, et notamment des jeunes de moins de 18 ans, qui représentent le tiers de la population des 14 villages. Outre le taux de suicide, il est question de surpopulation des maisons, grossesses précoces, drogue, ainsi qu’en toile de fond, un autre problème crucial au Nunavik, qui est la perte de la culture et du territoire.
Elle a expliqué comment elle a imaginé des solutions efficaces à des problèmes qui semblent insolubles. « L’idée est de permettre aux jeunes d’être fiers d’eux-mêmes en se présentant sous un nouveau jour ».
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité Mme MacDonnell. « Nous sommes très fiers de vous », a-t-il réagi dans un message transmis par vidéo.

Crédit photo : Global Education and Skill Forum 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *