Voilà le style de « nouvelles » auxquelles on s’accroche, à croire alors que l’on sent confusément que ce n’est pas aussi simple. Selon de nombreuses études, il est possible de brûler des calories sans faire de sport.

Dernièrement, une étude de l’université de Loughborough, parue dans The Conversation, indique qu’un bain à 40 degrés pendant une heure permet de brûler environ 130 calories, c’est-à-dire soit autant qu’une marche rapide de 30 minutes. L’étude a été faite sur une quinzaine de personnes, et le résultat est le même pour tous les participants. Le principe est simple, le bain, augmente la température corporelle d’un degré. L’énergie dépensée à la formation de la sueur expliquerait alors la perte des calories.

Ce constat, s’inscrit dans une longue tradition de tests et d’études qui essayent de trouver dans les activités quotidiennes, matière à brûler des calories, et donc maigrir sans faire de sport. On a eu par exemple, mâché un chewing-gum (sans sucre) pendant 12 minutes, rire à gorge déployée, réfléchir de manière intensive, sans oublier la consommation de piment, qui diminuerait la quantité de calories consommées d’un repas copieux d’environ 74 calories, par un effet de réchauffement du corps notamment, et arriver à la conclusion que tout ceci est ridicule.

Soyons clair, toutes ces études n’ont rien donné sur le long terme et aucune conclusion sérieuse n’a pu être établie. Il s’agit juste de constatations occasionnelles.

Concrètement, pour maigrir, il faut une perte de calories, estimé environ à 250 calories par heure. « Ce qui brûle la graisse, c’est la contraction des muscles. C’est cette contraction qui consomme du carburant et brûle les graisses. Lorsque l’on prend un bain chaud ou si l’on mange du piment, nous ne créons pas, par nous-même de la chaleur et les muscles ne se contractent pas suffisamment » confirme Laurence Plumey, médecin nutritionniste.

Cependant, pour les allergiques aux sports et activités physiques, tout n’est pas perdu et la spécialiste insiste plus, sur une lutte contre le sédentarisme outrancier de notre société. « Il faut se forcer à ne pas rester assis plus d’une heure. Au bout d’une heure, allez prendre un café ou voir un collègue à l’étage du dessus, en montant des escaliers à un rythme élevé. Et faîtes une petite marche intensive de 20 minutes à la pause déjeuner par exemple. Ces petits gestes valent environ une heure de sport par jour, cela peut avoir un vrai effet« .

N’essayez donc pas de mâcher des tonnes de chewing-gum épicé tout en alternant rire idiots et réflexions aussi inutiles qu’intenses, dans votre quatrième bain brûlant quotidien.

 

Crédit photo : IMAGIERS

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *