Les Monégasques viennent en aide aux enfants victimes de la guerre

Avec l’ONG Help Our Kids, les habitants de la principauté monégasque font preuve de solidarité envers les enfants victimes de la guerre. Cette association dirigée par Michael Reza Pacha apporte une aide logistique, puis un soutien individualisé et éducatif aux enfants qui ont perdu leurs parents lors de conflits armés.

Les dernières actualités en matière de géopolitique et de politique internationale nous ont malheureusement rappelé comme la paix est un bien précieux et comme les dégâts de la guerre sont irréversibles.

Au cœur de ces drames, les enfants sont toujours les premières victimes. Quand ils perdent leurs parents et leurs familles, ils se retrouvent seuls et isolés, à devoir gérer des problèmes qu’un enfant ne devrait même pas connaitre.

Dans ce contexte, il existe heureusement des associations qui se rendent sur place pour apporter une aide humanitaire aux populations touchées par la guerre.

C’est le cas de l’organisme dirigé Michael Reza Pacha, Help Our Kids, qui s’est notamment rendu en Syrie lors des derniers événements dramatiques. L’association a ainsi distribué une aide de premier secours dans la région de la Ghouta Orientale, que Damas avait bombardée et où des armes chimiques ont vraisemblablement été utilisées.

L’ONG monégasque a été fondée en 2010, sous le haut patronage de S.A.S le Prince Albert de Monaco. Depuis, l’homme d’affaires Michael Reza Pacha a été nommé président de cet organisme, auquel il entend donner un second souffle, à l’image des initiatives prises lors des drames syriens.

Mais la mission de Help Our Kids est plus ambitieuse que ces aides d’urgence humanitaire ponctuelles. L’enjeu de l’après-guerre est toujours le maintien de la paix et le redressement des zones touchées. Pour cela il faut pouvoir compter sur les générations futures. Afin d’éviter les guerres de demain, la meilleure manière n’est-elle pas d’apporter une éducation et un réconfort aux enfants d’aujourd’hui ? C’est le pari d’Help Our Kids, qui finance plusieurs établissements éducatifs d’accueil d’enfants à travers le monde, comme un collège en Irak ou une crèche au Népal.

Les équipes d’Help Our Kids sont actives en Arménie, en Irak, en Iran, au Népal et en Syrie. Leur approche pédagogique spécifique qui privilégie l’accompagnement individuel des enfants leur confère une popularité croissante dans ces pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*