Rougeole : la maladie fait son grand retour en France et en Europe

Il fait partie de ces traditionnels “retours” dont on se passerait bien. En effet, 56 cas de rougeole ont été recensés en France sur le seul mois d’octobre. La recrudescence de cette maladie, surtout recensée en Île-de-France, inquiète les autorités sanitaires, car n’oublions pas que la rougeole est contagieuse et mortelle.

En France, c’est le département de la Seine-Saint-Denis, qui est particulièrement touché pour l’instant. Cependant, si on regarde plus largement les choses, nous constatons, que c’est toute l’Europe qui connaît une épidémie de rougeole. On recense 41 000 cas pour le premier semestre 2018 provoquant 37 morts, dont 3 en France. De quoi rappeler à tous, que la rougeole est une maladie très contagieuse toujours active. Elle se transmet par voies aériennes d’une personne à une autre et demande donc pour la contenir un minimum de précautions. “Chaque personne peut contaminer de 15 à 20 autres personnes” précise Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régionale de la santé.

A ce sujet, Vaccination Info Service, explique “le taux de couverture vaccinale reste insuffisant en France chez les 15-35 ans et chez les nourrissons, ce qui explique que le virus continue à circuler dans le pays“. Rappelons, que pour enrayer durablement une épidémie, il faudrait, que 95 % de la population soit immunisée. Or, ce taux est actuellement atteint par aucune région en France.

Le site du ministère de la Santé, en profite évidemment pour rappeler que “tout enfant devrait être vacciné par 2 doses de vaccin contre la rougeole entre 12 et 18 mois. Afin d’étendre la protection, toute personne née à partir de 1980 doit aussi avoir reçu 2 doses de vaccin”. Le vaccin contre la rougeole est remboursé à 100 % par l’Assurance Maladie pour tous les enfants jusqu’à 17 ans inclus. À partir de 18 ans, il est remboursé au minimum à 65 %, mais le montant restant est généralement remboursé par les mutuelles.

Crédit photo : Laurent Zylberman

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés