La quadruple championne olympique de gymnastique Simone Biles, elle aussi victime du Dr. Nassar

La liste des victimes et des athlètes victimes de l’ancien médecin de l’équipe américaine, récemment condamnés à soixante ans de prison, s’allonge au fur et à mesure. Les dernières révélations de la championne olympique de gymnastique, Simone Biles, sont sans aucun doute celles de la plus célèbre de ses victimes. Elle assure avoir elle aussi été abusée sexuellement par le médecin de l’équipe américaine.

L’Américaine Simone Biles, a été quadruple championne olympique de gymnastique, elle compte également dix titres de championne du monde. Agée maintenant de 20 ans, la jeune femme, a révélé lundi sur son compte Twitter avoir été abusée sexuellement par Larry Nassar, l’ancien médecin de l’équipe américaine. Elle précise, “la plupart d’entre vous me connaissent comme une jeune femme heureuse, souriante et pleine de vitalité, mais récemment, je me suis sentie un peu brisée et plus j’essayais de faire taire la voix dans ma tête, plus elle résonnait. Je n’ai plus peur désormais de raconter mon histoire. Moi aussi, je suis l’une des nombreuses personnes à avoir été abusées sexuellement par Larry Nassar“.

Cela rajoute du sordide à une histoire déjà bien pénible. Larry Nassar, médecin emblématique de la sélection américaine de gymnastique a été condamné le mois dernier à soixante ans de prison pour détention de matériel pédopornographique. Plus de 37 000 images et vidéos pédopornographiques avaient été retrouvées dans les disques durs de ses ordinateurs, selon les enquêteurs. Cependant, l’affaire ne s’arrête pas là, car il est aussi concerné par des accusations d’agressions sexuelles sur au moins 125 athlètes. Parmi elles, on retrouve d’autres médaillées d’or olympique comme Aly Raisman, McKayla Maroney et Gabby Douglas. Le Dr. Nassar, a plaidé coupable pour dix chefs d’inculpation et risque la prison à perpétuité.

L’affaire fait bien sûr grand bruit, car le médecin se livrait à des attouchements sur les jeunes filles dont certaines avaient moins de 15 ans lors des agressions en prétextant des massages pour soigner des blessures au dos ou aux hanches. Les faits se sont déroulés de 1998 à 2015, et bien sûr, tout le monde se demande comment rien n’a plus filtré jusqu’ici.

C’est pour cela, que le scandale, révélé fin 2016, a débouché sur la démission en mars du président de la Fédération USA Gymnastics, Steve Penny. Il lui est reproché au minimum un manque de réactivité, et le fait d’avoir alerté les autorités trop tardivement au sujet de ces accusations.

Crédit photo : Ginnifer Adam

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*