La concurrence semble rendre l’hôtellerie toujours plus créative

L’hôtellerie subit de plein fouet la concurrence de site comme Airbnb. Elle ne compte pas se laisser faire. La première réaction fut juridique, pour clarifier les limites de chacun et définir une concurrence saine. Cependant, cette émergence de sites de locations entre particuliers, va obliger le secteur de l’hôtellerie, à plus de dynamisme et d’originalité pour renouveler ou maintenir son offre attractive.

C’est pour cela, que les hôtels tentent de repenser leurs chambres. Loin d’être révolutionnaires, nous assistons à l’émergence de petits plus, parfois futiles, mais bien agréables.La France compte 18 000 hôtels, c’est donc un vaste secteur, qui réfléchit parfois sur des choses basiques. Par exemple, une chambre d’hôtel, c’est d’abord un lit pour dormir. La tendance se tourne donc, vers des matelas plus confortables, plus grands, mais ce n’est pas tout. Geoffrey Thiriez, dirigeant de la société Thiriez Literie, qui fournit des matelas aux hôtels et aux collectivités explique, “on a développé des matelas qui augmentent les performances de sommeil avec une marque qui s’appelle Hypnove“, il assure, “on a gagné 40 minutes de sommeil sur la durée consacrée au sommeil” sur les tests menés.Un meilleur lit dans une chambre toujours plus confortable et à la pointe du progrès, cela veut dire pour certains hôtels, l’utilisation de ce que l’on appelle la “matière bavarde”. Ce sont, des surfaces interactives et connectées, qui permettent d’éteindre la lumière de la pièce en touchant le mur à côté du lit, déclencher le chauffage de la salle de bains en posant le pied sur le carrelage.Un hôtel ce n’est plus simplement un lieu froid et sans originalité, la tendance va vers plus de convivialité et de services. On peut évoquer des services bagages, qui permettent de faire livrer vos valises directement dans les gares, aéroports ou à votre hôtel. On pousse même le service aux objets, que les voyageurs oublient dans leur chambre d’hôtel.Pour lutter contre la froideur, rien ne vaut un peu de personnalisation, bientôt réalisé grâce à un choix d’odeurs disponibles et un papier peint connecté, pour changer d’ambiance en très peu de temps.Enfin, dans une émission consacrée à ce sujet dans “la France bouge” sur Europe 1, les entrepreneurs et spécialistes, qui ont expliqué tous ces changements, ont même évoqué des propositions, particulièrement originales. Par exemple, des architectes français proposent l’installation des élevages de poissons et des fermes sur les toits pour préparer les plats au menu, et que l’on pourra déguster. Cela pourrait permettre de nourrir 60 personnes par jour. Et une fois le plat terminé, vous pourriez faire appel à des robots-concierges pour débarrasser.
Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés