Malawi : il était payé pour initier des jeunes filles au sexe…et il est séropositif

Les coutumes, c’est comme tout, il en faut en prendre et en laisser. Il y en a une au Malawi qu’il conviendrait d’arrêter. Une coutume locale pratiquée dans le sud du pays consiste à l’embauche par les parents d’adolescentes d’un homme, surnommé “la hyène”, pour les déflorer après les premières règles.

Selon ce rite, cela permettrait de leur apprendre à devenir de bonnes épouses et de les protéger des maladies ou d’autres malheurs risquant de porter préjudice à leur famille ou leur village. Seulement voilà, un homme profitant de cette coutume, et donc qui gagnait sa vie en initiant sexuellement plus d’une centaine d’adolescentes, cet homme est séropositif.

C’est après une interview pour la BBC, que l’homme, a fait l’objet d’un mandat d’arrêt, il a expliqué, “toutes ces filles trouvent du plaisir à m’avoir comme hyène, elles en sont fières“, en précisant qu’il se faisait payer 4 à 7 dollars par les familles.

C’est le président Mutharika, lui-même qui a ordonné l’ouverture d’une enquête contre lui “pour avoir exposé les jeunes filles au VIH, et pour qu’il soit poursuivi en conséquence”.  Il complète en précisant que “des pratiques culturelles et traditionnelles dangereuses ne pouvaient pas être acceptées”.

Ceci est un exemple concret, qui rappelle que si l’on ne doit pas juger les pratiques des autres sans comprendre le pourquoi, et appréhender le contexte global. Il faut cependant se rappeler, que les coutumes n’ont jamais été immuables et ont toujours évolué, certaines ont disparu, car devenues inutiles et parfois dangereuses, c’est exactement le cas !

Crédit photo :  buildOn

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.