Ginette Bedard 85 ans, spécialiste du marathon de New-York

Nous préférons vous avertir tout de suite, si vous êtes du style à avoir du mal à bouger de votre fauteuil, l’histoire de Ginette Bedard 85 ans, va vous faire halluciner. Elle vient de parcourir son 16e marathon de New-York en 6 heures 19 minutes. Pour en arriver là, elle court 3 heures par jour, et tenez-vous bien, quand on lui demande pourquoi elle fait cela, elle répond “pour passer le temps“.

Comme son nom l’indique, cette Américaine est née dans l’Est de la France, à Metz exactement. Elle a été naturalisée américaine après être arrivée aux États-Unis il y a plus de quarante ans. Cette ex-employée de la compagnie Alitalia court depuis longtemps et se rappelle que, lorsqu’elle travaillait, elle se levait à 3h30 du matin pour aller courir avant de réveiller ses deux enfants et de partir au travail.

Cependant, Ginette Bedard court le marathon que depuis ses 69 ans, elle a atteint son pic de forme à 72 ans. C’est à cet âge, qu’elle a réalisé son meilleur chrono en terminant le marathon de New-York en 3 heures 46 minutes. À l’époque, en 2005, elle avait même établi le record du monde de sa catégorie d’âge, battu depuis. Elle fait partie de ces nombreux octogénaires voire nonagénaires, qui profitent de l’allongement de la durée et de la qualité de vie, dans les pays développés, pour continuer une activité physique.

Cependant, peu de gens de son âge arrivent à la suivre. Ginette avoue, “il me faudrait un copain, mais les hommes de mon âge, c’est tous des croulants. Et les jeunes sont mariés. Il ne me reste plus rien“. Pour Ginette, qui courait jadis avec son mari ou sa sœur, courir c’est l’occasion de réfléchir et de penser à plein de choses. Chaque matin, elle remonte la plage située à deux pas de sa maison, dans le quartier d’Howard Beach. Attention, pas de baladeur et de podcast dans les oreilles. Elle raconte, “je ne veux rien dans mes oreilles, je pense à tout. Ma jeunesse. Mes expériences en France, l’Amérique, un peu de tout. Mes factures ! Les sous !”

Pas de préparation spécifique pour celle, qui se vante de pouvoir encore enfiler le bikini de ses 20 ans. Elle explique, “je ne me prépare pas du tout, parce que je cours tous les jours trois heures. Je suis préparée tout le temps“. Il ne faut pas parler de régime alimentaire, “je m’alimente comme tout le monde, avec mesure, mon petit vin, mon petit fromage, une petite glace. Tout avec mesure”. De même, elle balaie les compléments alimentaires et autres vitamines qualifiées de chers et bidons. Tout cela se termine par un constat imparable, “c‘est une addiction, une habitude, et puis c’est tout, j’ai bien le temps, je suis en retraite, mon mari n’est plus là. Quoi faire ? Alors je cours. Ça passe le temps”.

Crédit photo :

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés