Le comédien Jean-Pierre Bacri est décédé à 69 ans

Comédien, dialoguiste hors pair et scénariste, Jean-Pierre Bacri est décédé à l’âge de 69 ans. Une carrière longue de plus de 40 ans avec les Français, marquée notamment par sa grande complicité avec sa compagne et complice, Agnès Jaoui.

Râleur bourru tout autant qu’attachant et charismatique : Jean-Pierre Bacri va nous manquer. En quarante ans de carrière, des centaines de représentations au théâtre et une cinquantaine de films, il était devenu un visage familier pour les Français. Jean Pierre Bacri s’en est allé.

Dans le Monde en 2003, l’acteur déclarait ainsi “Je sais que j’ai cette image de casse-couilles qui fait la gueule… C’est ma façon d’être (…) Moi aussi, j’ai envie d’être aimé. Pas à n’importe quel moyen. Pour moi, le sourire doit être spontané ou ne pas être. Je n’ai rien à vendre, je ne suis ni VRP ni animateur de télévision. Les gens qui me connaissent savent que je suis un joyeux luron. J’aime rire et faire rire, mais quand quelque chose me gonfle, je le dis! »

Né en Algérie en 1951, l’acteur était arrivé à Paris à l’âge de 23ans. Il découvre le théâtre et les cours d’art dramatique, mais surtout, il rencontre Agnès Jaoui. L’amour de sa vie, sa complice et alter ego à l’écran et derrière la caméra, depuis des décennies. Avec elle, il a écrit et tourné de nombreux classiques du cinéma français : « Cuisine et dépendances », « Place publique » et surtout « Le Goût des autres ».

Chez Métropolitaine, on se souviendra notamment de l’ô combien hilarant « Didier », véritable comédie populaire tournée par Alain Chabat, dans laquelle Jean-Pierre Bacri incarne un recruteur du Paris-Saint-Germais râleur et attendrissant. On retiendra aussi sa présence dans « Le Grand Pardon », même si l’auteur craignait justement d’être restreint à des rôles de pieds-noirs.

Un grand monument du cinéma français s’en est allé.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés