Élections législatives au Pérou : une prostituée se présente

Les élections donnent souvent lieu à des candidatures parfois surprenantes. Au Pérou, Angela Villon, une prostituée, se présente aux prochaines élections législatives péruviennes. Sans complexe et motivée, elle se dit “fière d’être une pute” et le revendique.

Il est vrai, qu’Angela Villon est devenue une vraie star des médias. Elle revendique un parcours et une vie pas vraiment facile, mais symptomatique. A 16 ans, elle a fait les poubelles pour payer des médicaments à son bébé, et elle commence à se prostituer. Plus tard, elle crée une association de défense des travailleurs sexuels et poursuit son engagement, qui la portera jusqu’à l’ONU-Sida.

Depuis, elle mène un combat afin de permettre à une femme de vivre sa sexualité aussi librement qu’un homme, sans se faire traiter très rapidement de pute. Comme souvent, c’est une lutte contre les préjugés et le machisme classique et hélas banal. En fait, Angela Villon déclare “je suis une pute. Je veux que ce mot cesse d’être une insulte“. Son parcours l’a amené à défendre dans un premier temps, les conditions de vie des travailleurs du sexe, puis son combat s’est élargi, et actuellement, elle défend plus largement la condition des femmes.

Sur l’échiquier politique, c’est une candidate d’une coalition de partis de gauche et de mouvements sociaux et citoyens.

Credit photo : nARCOTO

 

 

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.