États-Unis : les stars du football féminin veulent gagner plus

Hope Solo et quatre de ses coéquipières ne sont pas contentes, et ces joueuses américaines de football, pardon de soccer, le font savoir. Elles ne supportent plus de toucher des salaires inférieurs de moitié aux émoluments de leurs homologues masculins.

Elles sont cinq à remuer le cocotier. Alex Morgan, Carli Lloyd, Megan Rapinoe, Becky Sauerbrunn et Hope Solo, la star de l’équipe américaine de football, ont décidé d’attaquer en justice leur propre fédération, coupable à leurs yeux de discrimination. Elles s’appuient sur la commission pour l’égalité des chances. Elles affirment qu’elles sont moitié moins payées que leurs homologues masculins alors que leurs résultats parlent d’eux-mêmes.

Nous sommes les meilleures dans le monde, nous avons remporté trois coupes du monde, quatre fois les Jeux Olympiques et l’équipe masculine continue d’être plus payée juste pour se montrer, alors que nous gagnons des titres“, déplore Solo.

Il faut bien avouer que du côté masculin, même si les choses évoluent, les résultats au niveau international restent encore, pour être gentil disons confidentiel. Jeffrey Kessler, avocat représentant des joueurs et des joueuses, a rappelé que le football féminin génère plus de revenus pour la Fédération américaine.

L’US Soccer se dit étonné par cette action, et rappelle que la fédération a beaucoup accompli en faveur du “football féminin aux États-Unis depuis trente ans”.

Crédit photo : HD Pics

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.