L’icône Yé-Yé Sylvie Vartan de retour à l’Olympia de ses débuts

Si on parle des années “yé-yé”, il est difficile de ne pas évoquer Sylvie Vartan. Elle représente l’archétype de la chanteuse de cette période réputée insouciante. L’icône yé-yé a cependant réussi à se maintenir, et après un passage au théâtre, elle revient au music-hall à plus de 70 ans. Elle fait notamment deux dates à l’Olympia, la salle qui l’a vu devenir vedette en 1961.

Sheila et Sylvie Vartan, ont longtemps trusté les meilleures places dans les hit-parades des années 60. Elles n’étaient à l’époque, ni rock, ni salsa, ni mambo, ni variété au sens classique de l’époque, elles étaient “yé-yé”. Si l’expression nous vient tout simplement du “Yeah” anglais, et les chansons essentiellement de la pop anglo-saxonne, notamment du twist, le yé-yé reste un style de musique pop qui fleure bon la France des années 60.

Au milieu d’une réelle agitation, et dans une insouciance revendiquée, Sylvie Vartan est devenue vedette en 1961 en assurant la première partie de Gilbert Bécaud avec “Panne d’essence”, en duo avec Frankie Jordan.

L’artiste évoque cette période, “au temps du yé-yé, on privilégiait la musique. Les paroles ne comptaient pas vraiment. Elles ont d’ailleurs été décriées à juste titre. La seule chose qui comptait, c’était le rythme“, et elle ajoute, “à cette époque, je ne réalisais pas, tellement les choses allaient vite. J’étais comme en état d’ivresse“.

C’est évidemment cette période que la chanteuse promet de faire revivre. Ces années ont été pour elle, “des années rouge et or”, souligne-t-elle pleine de nostalgie. On retrouvera donc dans la première partie de son nouveau spectacle des pépites 60’s rarement interprétées, la seconde partie remontera les années 80 jusqu’à aujourd’hui.

A 73 ans, Sylvie Vartan avoue que durant ces deux dernières années, le théâtre lui a offert “un immense bonheur”, avec “ne me regardez pas comme ça”, une pièce de boulevard dont elle a partagé l’affiche avec Isabelle Mergault. Une vraie réussite, car à l’âge de 6 ans et après un premier tournage, Sylvie Vartan voulait devenir comédienne.

Cependant, attention, l’aventure continue pour celle qui a formé un couple emblématique avec Johnny Hallyday de 1965 à 1980. Un titre écrit et composé sur-mesure par Keren Ann est déjà enregistré. Il semblerait aussi que Carla Bruni, soit également sollicitée pour la suite.

Crédit photo : thierry vivier

 

 

 

 

1 Comment

  1. Qu’est ce que Sheila vient faire dans cet article? Le repertoire et la carriere de Sylvie Vartan n’a rien a voir. Sylvie etait numero 1 dans les annees 60 et 70 et Sheila son eternelle dauphine. Par ailleurs en 2017 Sylvie est une star en France mais aussi au Japon, Italie, Canada, Espagne. Par ailleurs elle a chante des titres superbes comme :”Par Mour, Par pItier”, “Aimer”, “Merveilleusement desenchantee”…rien a voir a vec ses consoeurs de l’epoque!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.