Football: dîtes “madame l’arbitre”

Sans surprise de dernière minute, le championnat de football allemand s’attend à une grande première ce dimanche pour la rencontre entre l’Hertha Berlin et le Werder Brême. Non pas que l’affiche soit la plus exceptionnelle que l’on puisse faire, mais cette rencontre devrait être arbitrée par une femme. Bibiana Steinhaus, va donc devenir la première femme de l’histoire à arbitrer dans un grand championnat européen.

Pour cela, il a fallu beaucoup de détermination à Bibiana Steinhaus, pour arriver à convaincre et finir enfin sur la liste des 23 arbitres retenus pour officier dans l’élite allemande cette saison. D’abord, elle a dû faire, largement ses preuves dans le football féminin dans lequel elle est devenue une vraie référence. Son expérience s’est étoffée avec la conduite de match de très hauts niveaux comme une finale de Coupe du monde (2011), mais aussi une finale des Jeux olympiques (2012) ou encore de Ligue des champions (2017). A cela, il faut rajouter, que cela fait maintenant, dix ans qu’elle officie en deuxième division masculine, niveau dans lequel elle a dû patienter plus de temps que n’importe lequel des 23 autres arbitres de Bundesliga.

Cette femme de haute stature, de 1,81 m, est âgée de 38 ans. Elle est fonctionnaire de police, et elle va vivre sa consécration et atteindre son but. Elle explique, “ça a toujours été mon rêve. Je suis évidemment très heureuse que ce rêve se réalise. C’est d’une part une reconnaissance pour le dur travail qui m’a mené ici, et d’autre part une grosse motivation pour continuer ce travail“. Concernant son travail elle précise, qu’elle a travaillé très dure, avec un coach personnel, “j’ai besoin d’être au top physiquement et psychiquement, dit-elle, de bien étudier les équipes avant les matches, pour savoir à quelles tactiques de jeu je vais être confrontée, quels sont les joueurs clés, etc“.

Elle est donc prête donc à affronter une ambiance pas toujours très bienveillante, et toujours prompte à déstabiliser par n’importe quels moyens. On se souvient d’une altercation en 2015 avec l’international Allemand Kerem Demirbay, qui jouait alors au Fortuna Düsseldorf, et qui avait lancé que les femmes n’avaient rien à faire dans le football. Il a écopé de cinq matches de suspension.

Bon courage à Bibiana Steinhaus, et bon match à tous.

Crédit photo : Thomas Meurer

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*