Maud Griezmann, sœur et agent sportif d’Antoine

Nous savons tous, que la réussite d’un sportif professionnel au plus haut niveau, ne dépend pas seulement de son talent pur. Il lui faut aussi gérer une carrière, qui lui permet de se maintenir en faisant les bons choix aux bons moments. Dans ce cadre-là, son entourage joue un rôle important. Sa famille, ses relations et bien sûr, son agent sportif, sont les éléments-clés de cette réussite. Dans le cas d’Antoine Griezmann, famille et agent sportif se regroupent dans une même personne, sa sœur Maud. Pourtant, à 30 ans, celle qui avoue ne pas vraiment aimer le football, n’a rien du portrait type de l’agent de joueurs, tel qu’on l’imagine.
Cela veut dire, que tout ce qui touche la carrière de l’attaquant de l’Equipe de France, champion du monde 2018 et de l’Atletico de Madrid passe par elle. C’est elle, qui négocie ses contrats, et les partenariats avec les clubs. Elle voulait devenir hôtesse de l’air long-courriers, ses déplacements se concentrent essentiellement entre Paris, Madrid et Mâcon. Elle explique pour Madame Figaro, “je suis auprès d’Antoine un à deux jours par semaine à Madrid, j’ai ma chambre chez lui, toutes mes affaires en double, c’est un peu comme un coloc”.
Cependant, si son frère lui propose de venir travailler avec lui, c’est pour profiter d’une personne de confiance, mais aussi d’une professionnelle munie d’une licence en marketing et tourisme, ainsi qu’une licence en relations publiques et événementiel. Il lui a fallu faire sa place et convaincre dans un monde inconnu, “très masculin et macho”. Les plaisanteries et les remarques désobligeantes, ont bien sûr fusé concernant la légitimité de sa parole dans les négociations. Elle raconte, “j’ai eu beaucoup de mal au début, personne ne comprenait pourquoi j’étais là, c’était même pire d’être la sœur d’Antoine Griezmann“.
Au début, elle n’était que son attachée de presse. Au fur et à mesure, elle a remplacé et pris la place d’autres conseillés, avec qui les contrats se sont terminés. Elle a finalement récupéré “la partie vraiment sportive” en 2017.Ce n’est qu’un retour des choses dans la relation qui l’unit avec son frère. Depuis son enfance, la grande sœur a une parole et une présence importante pour Antoine. La complicité et la confiance qui les unit, sont une force dans un milieu ou l’argent est un prisme, qui peut largement tout gâter entre les personnes.
Crédit photo : thanhtuyen_hitec 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés