Un Viagra féminin bientôt disponible aux États-Unis

Le premier viagra au féminin appelé “Flibanserin” pourrait faire son apparition aux États-Unis.  La troisième demande de commercialisation a été cette fois autorisée après deux précédents refus.

L’Agence américaine du médicament (FDA) a donc donné son accord pour ce booster de libido, destiné aux femmes non-ménopausées souffrant d’un manque de désir sexuel, qui devrait avoir un gros succès. Mais l’agence a exigé que des procédures soient mises en place pour s’assurer que les utilisatrices soient pleinement conscientes des risques. Le Viagra au féminin produit des effets secondaires non-négligeables, tels que des nausées, des étourdissements, de la somnolence et des chutes de tension artérielle

Comme souvent aux États-Unis, cette décision fait suite à une longue campagne de “lobbysme” de la part du fabricant “Sprout Pharmaceuticals” ou de certains groupes féministes. Ils accusaient la FDA de sexisme en rejetant l’approbation à deux reprises du Flibanserin, en rappelant que le Viagra est commercialisé depuis 1998 pour soigner les dysfonctionnements sexuels masculins. Il a fallu souligner que ce médicament ne provoque pas une hyper-sexualité, les femmes ne deviennent pas instantanément dévorées de désir en le prenant. Il s’agit  juste de restaurer une activité sexuelle normale.

Selon plusieurs études médicales, au moins 40 % des femmes non ménopausées présenteraient à différents degrés une hypoactivité sexuelle, qui ne résulte d’aucun problème biologique, psychologique ou d’une interaction de médicaments.

Crédit photo : Derek Collinson

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.