Denise, première lauréate du show Island Africa Talent et nouvelle étoile africaine

Le tout nouveau télé crochet africain “Island Africa Talent” s’est achevé vendredi dernier, révélant tout le talent et l’envie de la jeunesse africaine pour la musique et le spectacle. Un show co-produit par les groupes Canal + et Universal Music et duquel la jeune malgache Denise est sortie vainqueur. Une collaboration qui illustre parfaitement la nouvelle stratégie du groupe Vivendi, recentrée sur les médias et les contenus et qui a fait du continent africain une priorité de développement et de croissance. La jeune lauréate devrait quant à elle enregistrer son premier album dans les locaux du nouveau label africain d’Universal.

Avec sept émissions de casting, 8 prime time pour la phase finale et une émission quotidienne sur les coulisses de la vie des artistes à Yamoussoukro en Cote d’Ivoire, le premier concours de chant télévisé organisé par Universal Music en Afrique n’avait rien a envier à ses concurrents européens. Diffusée dans plus de 12 pays sur plusieurs chaînes francophones africaines dont A+, nouvelle chaîne panafricaine de Canal+, Island Africa Talent a récompensé Denise, une jeune chanteuse malgache.

“On avait à cœur de dénicher de vrais talents, qui soient aussi compositeurs, pour imaginer de nouvelles carrières. Denise, la lauréate, a un grand talent de mélodiste, elle est très à l’aise sur scène. On va entrer en studio, lui faire rencontrer des gens, essayer des choses”, explique à 20 Minutes Romain Bilharz, directeur d’Island Africa Talent.

Le groupe Universal a déjà signé certains des finalistes de «Island Africa Talent» et devrait bientôt organiser une première tournée en Afrique francophone avec les quatre meilleurs chanteurs du concours. Le futur album de Denise sortira quant à lui, dans un premier temps, en Afrique, puis, en France si le succès est au rendez-vous.

En parallèle, Universal Music veut profiter de l’exposition médiatique de l’émission pour confirmer l’implantation de son nouveau label en Afrique francophone. “Nous allons ouvrir des bureaux à Dakar et à Abidjan, où nous allons créer un premier véritable studio d’enregistrement. C’est un signe fort pour marquer la volonté d’Universal de s’implanter en Afrique”, ajoute Romain Bilharz.

Le groupe Canal + qui a également participé au projet, espère de son côté populariser sa chaîne A + lancée en octobre dernier et dynamiser ses abonnements aux bouquets payants de Canal Overseas qui dispose déjà de 1,3 million d’abonnés en Afrique.

Basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, l’équipe de la nouvelle chaîne dispose d’un budget de plusieurs millions d’euros et a vocation à servir de vitrine au côté des autres chaînes du bouquet. Elle se rentabilisera donc sur le surcroît d’abonnements générés par cette offre nouvelle (elle est incluse dans le bouquet payant de base à 7,50 euros par mois) mais pas seulement. Vivendi vise aussi le marché publicitaire qui comblerait 15 à 20% du budget au départ, et 80% voire plus sur le long terme.

Crédits photo : P. Danino

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.