Festival de Cannes : NKM ne résiste pas à l’appel du tapis rouge

Monter les marches du Palais des festivals à Cannes reste toujours un moment inoubliable, à laquelle de nombreuses personnalités politiques ne semblent pas y résister. Nathalie Kosciusko-Morizet a profité de la projection du Film de Steven Spielberg “Le Bon Gros Géant”, pour jouer les stars sur le tapis rouge du festival.

Après la maire de Paris Anne Hidalgo et la ministre de la Culture Audrey Azoulay, la candidate aux primaires de la droite pour la prochaine élection présidentielle est venue monter les marches cannoises.

Attention, si une apparition, et une petite pause de glamour et de paillettes est certainement une bonne chose pour la campagne à la primaire de droite, il ne faut pas non plus s’écarter du bon goût et de la retenue. C’est un exercice subtil qui consiste à se faire remarquer sans en faire trop. Donc, pas de prise de risques question look, une robe longue noire sans décolleté ni froufrou sexy avec une coupe classique. Il faut laisser la provocation à d’autres.

De plus, on imagine mal, NKM devant gérer un nipplegate ou un aperçu de culotte. Pour une prétendante à la fonction présidentielle, ça ferait désordre, même si on en a vu d’autres.

Crédit photo : Nathalie Kosciusko-Morizet

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.