Bientôt un “village Alzheimer” en France

En 2018, dans les Landes, à côté de la ville de Dax en France, devrait s’ouvrir le premier village pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ce concept, déjà installé aux Pays-Bas, permet de “démédicaliser” la vie quotidienne des personnes atteintes de ce mal.

Ce village devrait accueillir 120 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Une vie la plus ordinaire, et la moins médicalisée possible. ” Il n’y aura pas de soignants en blouse blanche”, promet Monique Lubin, vice-présidente du Conseil général des Landes.  Il s’agit de proposer un espace de liberté surtout pour se promener et respirer à sa guise sans tomber rapidement sur une porte fermée.

Le village comprendra des habitations pour six à huit personnes, une épicerie, un café, un coiffeur. Il y aura 120 salariés (médecins, soignants, auxiliaires de vie…) et 120 bénévoles pour 120 résidents.“On veut une architecture qui rappelle un peu le passé, les villages landais traditionnels”, précise Francis Lacoste, directeur de la solidarité au Conseil général.

Le département travaille depuis plus de trois ans sur ce projet, qui tient à cœur à son président (PS) Henri Emmanuelli. L’État a apporté son soutien à la construction des bâtiments, qui devrait coûter 24 millions d’euros. Ensuite, les financements seront assurés par l’assurance-maladie pour les soins, le département pour la dépendance, et par les résidents pour l’hébergement.

Cependant, tout en jugeant le concept intéressant, certains pointent des risques à éviter. Par exemple, celui de créer à la longue un “gheto” avec un décor en carton-pâte pour accueillir des malades que la ville ne veut plus garder.

Crédit photo :  Doktor TV

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.