La déscolarisation, le rapport de deux députées fait le point

La déscolarisation, est toujours un sujet sensible, qui oscille entre liberté parentale et obligation de l’Etat. Pour faire le point et y voir un peu plus clair la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, avait confié à deux députées, Anne Brugnera (LaREM) et George Pau-Langevin (PS), une “mission flash” sur la déscolarisation. Les deux rapporteurs préconisent globalement, qu’un plus grand suivi des enfants soit recommandé, en s’appuyant notamment sur un recensement et des contrôles renforcés.

 

1 commentaire
  1. Nous sommes déjà contrôlés par l’inspection académique tous les ans , avec des tests de niveau et une obligation de réussite.
    J’attends le jour où les professeurs des ecoles, collège et lycée subiront la même pression ! Pourquoi ne pas demander la même rigueur à tous, si on l’impose déjà aux familles en école à la maison?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.