Le pape défend Eve face à Adam

“La femme tentatrice ? Voilà une idée blessante !”. Cette phrase a été prononcée par le pape François lors de son dernier discours, consacré à Adam et Eve. Il met à mal le stéréotype récurrent de la femme tentatrice, suppôt de Satan, qui connaît un grand succès dans l’Église, et encore dans la vision de trop nombreuses personnes.

Ce n’est pas la première fois que le pape s’attaque au sujet. Il y a quelques mois, le souverain pontife a employé le terme de “machiste” à propos de l’idée selon laquelle la crise du mariage serait due à l’émancipation des femmes. Le but, pour lui étant toujours de tout simplement dominer la femme. “Nous risquons de commettre la même bévue qu’Adam“, précise-t-il lorsque Dieu lui a dit : “mais pourquoi as-tu mangé la pomme ?” et qu’il a répondu, “C’est la femme qui me l’a donnée”. C’est toujours la faute de la femme. Pauvres femmes ! Nous devons les défendre !

Le pape rappelle aussi que le Christ lui-même est né d’une femme. Le récit de la Genèse d’ailleurs dit “que la femme porte en elle une bénédiction secrète, pour la défendre contre le Malin comme la femme de l’Apocalypse, qui court cacher son fils à la vue du Dragon et que Dieu la protège”.

Crédit photo :  Melanie-Bee Hyams

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.