Les Marines US pas favorables à la mixité dans les unités d’élite

Le président des États-Unis Barack Obama a promis d’ouvrir tous les postes de l’armée américaine aux femmes à partir du 1er janvier 2016 (sauf exception dûment justifiée). Les réactions ne sont pas partout favorables, notamment  au sein des Marines.

Selon The Wall street Journal, le commandant des Marines, le général Joe Dunford veut justement utiliser la clause d’exception pour l’infanterie et pour certaines unités d’élite dites de “reconnaissance”. Cela concerne les postes les plus exposés aux dangers. Il s’appuie sur les résultats d’une étude interne qui montre que les unités mixtes sont moins performantes que les unités masculines dans un certain nombre d’actions de combat, comme le tir ou les déplacements tactiques.

De son côté, le secrétaire à la Marine Ray Mabus a répété qu’il ne “demanderait pas” d’exceptions pour les Marines et que la présence de femmes ne les rendra pas “moins efficaces”.

Concernant, les autres trois grands services de l’armée américaine, ils semblent avoir moins de difficultés à intégrer plus de femmes parmi leurs nouvelles recrues. Récemment, deux femmes ont, par exemple, intégré et réussi la très difficile formation militaire des Rangers. Une formation qui implique notamment de s’entraîner 20h sur 24h pendant deux mois.

C’est le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter qui devra trancher définitivement sur la question des Marines en janvier 2016.

Crédit photo : Cpl. Matthew Callahan/Released

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.