Chirurgie esthétique éphémère : les dangers d’une pratique à la mode

Augmenter la taille de votre poitrine pour seulement 24 heures ?! C’est désormais possible et c’est même une pratique de plus en plus à la mode outre-Atlantique. En effet, la chirurgie esthétique éphémère proposée par le spécialiste new-yorkais de la chirurgie plastique le Docteur M. Rowe, semble faire de plus en plus d’adeptes malgré le peu de retour sur les possibles dangers d’une telle pratique.

Ainsi, si vous hésitez encore à vous faire poser des implants mammaires, le docteur américain M. Rowe propose aujourd’hui à ses patientes de leur injecter une solution saline dans les tissus des seins afin d’augmenter de manière temporaire, et pour une durée de 24h seulement, leur poitrine.

Une pratique destinée à la base aux femmes qui vont bientôt se faire opérer mais qui commence à se développer également à l’occasion d’un simple weekend romantique ou d’un mariage. L’intervention est pourtant loin d’être anodine puisque plusieurs spécialistes ont déjà émis des réserves.

Dr Nathalie Bricout, chirurgien plasticien et esthétique à Paris, confie dans ce sens au site internet pourquoi docteur, que si “la substance n’est pas dangereuse” (il s’agit simplement d’eau salée) “des hématomes, ou des ecchymoses peuvent survenir après une injection”. Par ailleurs, l’usage de cette technique doit se faire dans des conditions d’hygiène irréprochables et dans un environnement médical. Le danger c’est que le médecin esthétique le fasse sur un coin de table. Dans ce cas, il y a un risque infectieux », rajoute-t-elle.

Une solution temporaire qui coûte de plus assez cher : 2 660 euros environ. Outre-atlantique, la facture pour la pose d’implants mammaires s’élève à 4 000 dollars (environ 3 000 euros) en moyenne.

Crédits photo : madelineyoki

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.