Le business inquiétant de la chirurgie esthétique post-accouchement

Tout acte chirurgical, peut avoir des conséquences et une intervention même anodine est à prendre au sérieux. Il n’est donc pas question d’en faire une banalité. C’est le message que de nombreux professionnels de santé veulent rappeler aux femmes, qui ont de plus en plus recours à la chirurgie esthétique, après leur accouchement. 

Il est vrai, que la grossesse influe énormément sur le corps d’une femme et elles sont de plus en plus nombreuses à difficilement le supporter. On peut y voir derrière, une pression des modèles de beauté, imposée et tous les exemples de ces stars qui s’affichent quelques jours après leur accouchement, comme s’il ne s’était rien passé.

Justement, c’est là que le bât blesse, car il s’est bien passé quelque chose, et même une des plus belles choses de la vie, la naissance d’un enfant. Comme pour le reste, rien ne sera plus complètement comme avant.

Pour retrouver une nouvelle silhouette, c’est plus compliqué pour certaines, et les femmes sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à avoir recours à un très alléchant “forfait post-accouchement”.

Cette tendance, venue des États-Unis, est surnommée le “Mommy Makeover“. Il ne s’agit pas de brider les envies et les désirs de redevenir belle à ses propres yeux, mais bien comme souvent de mettre en garde contre les excès contenus dans des offres alléchantes.

Tout ceci, n’est pas exempt de risques pour la santé. Si le forfait le plus demandé en France est l’opération combinée des seins et du ventre, c’est-à-dire la pose de prothèses mammaires, accompagnée d’une liposuccion du ventre pour enlever de la graisse, certaines personnes ne s’arrêtent pas là.

Les opérations, qui consistent par exemple à retendre la peau de leur abdomen, durent jusqu’à six heures et les risques augmentent, comme par exemple la phlébite.

La tendance, qui inquiète le plus les spécialistes, est la demande de multi-interventions qui serait en augmentation. Ces forfaits ont l’avantage de permettre de s’arrêter de travailler une seule fois pour se faire opérer. Comme tout le reste, ils permettent d’avoir un forfait avec un prix “deux en un” financièrement plus intéressant, jusqu’à 1 000 euros de moins qu’en programmant deux opérations distinctes.

Ne nous y trompons pas, un vrai “Mommy Makeover” coûte entre 7 000 et 10 000 euros, on est loin de la dépense courante, c’est aussi une somme importante pour mettre sa santé en jeu.

Crédit photo : accouchement domicile2

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés