La nomophobie (peur de perdre son portable) en plein boom

Toutes accros aux nouvelles technologies, vous avez toutes l’iPad, le smartphone, iPod, l’ordinateur portable, twitter, facebook, votre boite mail synchronisée avec votre portable ? Vous êtes certes adepte des nouvelles technologies mais faites vous partie des nomophobiques ? Ceux qui ont peur de perdre leur téléphone portable.

Ne rigolez pas, c’est une maladie très sérieuse qui se développe de plus en plus dans les pays occidentaux. La peur de perdre son téléphone portable est quelque chose de fréquent parmi la population d’aujourd’hui. Ainsi 53 % des personnes interrogées (sur 2000 personnes, en Angleterre en 2008) déclarent être anxieuses quand elles n’ont pas leur téléphone. En France, quelques années plus tard, une autre étude a révélé que 22 % des Français ne pourraient pas vivre plus d’une journée sans leur portable. La nomophobie ((No mobile phone phobia) n’est pas une pathologie qui entraîne une souffrance physique, plutôt morale puisqu’elle entraîne un état de stress et d’angoisse. Ne plus avoir de portable c’est aussi perdre toute ses données et être coupé de toute communication.

Ne vous cachez pas, on sait que vous ne pouvez pas vous en passer, que c’est devenu un concentré de votre vie grâce aux multiples applications dont dispose votre portable. Géolocalisation, Facebook, mails, jeux, blogs, réseaux sociaux, applis en tout genre (cuisine, musique, sexe, savoir, plan de métro, …), votre smartphone vous sert à tout sauf à vous faire cuire un oeuf. Il est surtout aujourd’hui devenu le lien entre vous et la société. “Par le passé, les gens avaient peur de perdre leurs clés, de perdre leur portefeuille. Aujourd’hui, on constate un glissement de ces craintes vers le téléphone qui cristallise toute notre mémoire”, explique une sociologue.

“On a toute sa vie dans son téléphone et quand on le perd, on perd une partie de sa vie. D’où cette angoisse”. Voilà ce que déclare une personne interrogée en France. Il est vrai qu’avec le nouveau marché des smartphones de plus en plus de personnes – que ce soit les ados ou les adultes – concentrent leur vie via leur téléphone. Il devient un outil au coeur de notre quotidien dont on ne peut plus se passer. Et d’ailleurs il nous arrive même de paniquer dès qu’on ne le trouve plus !

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.