Testez la thérapie comportementale pour sauver votre couple

Importée des Etats-Unis il y a trois ans, la thérapie comportementale  se différencie des thérapies traditionnelles et trouvent de nombreux adeptes.

François Allard, psychothérapeute et créateur de l’ADTCCF, l’association pour le développement des thérapies comportementales des couples et des familles, s’est inspiré de ses homologues américains, Andrew Christensen et Neil Jacobson, pour développer la thérapie comportementale en France.

Différente des thérapies traditionnelles où les patients sont amenés à appliquer des règles qui ne correspondent pas toujours à leur situation, le secret résiderait dans l’acceptation plutôt que dans la tyrannie du changement.

En d’autres termes, le psychothérapeute exhorte les couples à identifier l’élément déclencheur d’une dispute pour mieux le contourner.

Ainsi, ils les invitent à ne pas vouloir modeler leur partenaire selon leurs exigences et leur apprend à composer avec les aspérités  de l’autre pour instaurer un « climat de collaboration ».

Au cours de ses entretiens, François Allard a constaté que plus  la relation de couple évoluait, plus la notion d’équipe disparaissait paradoxalement : la relation n’étant plus qu’une soupape pour les besoins personnels de l’un ou l’autre des partenaires.

Souvent, la thérapie permet au couple d’envisager plus sereinement la séparation quand les différences sont insurmontables.

Ce que l’on retiendra c’est que la thérapie comportementale encourage l’acceptation de l’autre et le dialogue.

1 commentaire
  1. “Importée des Etats-Unis il y a trois ans, la thérapie comportementale”

    Il y a trois ans ? Soit cet article à été écrit en 1983, soit c’est une belle coquille. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.