Alimentation : nouvelle campagne publique en faveur des légumineuses et des féculents complets 

Après le désormais incontournable « manger 5 fruits et légumes par jour », une nouvelle campagne de sensibilisation pour inciter les Français à mieux s’alimenter est sortie. L’objectif : mettre en avant les bienfaits des légumineuses et des féculents complets. Explications.

Légumineuses et féculents complets : les nouvelles stars

Légumineuses, féculents complets… si vous avez du mal à visualiser des aliments sur ces mots, laissez-nous vous éclairer. Les féculents complets sont la version « farine complète » des féculents normaux, à savoir le riz complet, les pâtes complètes ou encore le pain complet, réalisés à partir de farine non raffinée. Les légumineuses correspondent elles aux légumes secs à l’image des lentilles ou des pois chiche. Riches en fibres, ces deux catégories d’aliments ne seraient pas assez présentes dans l’assiette des Français, comme le fait remarquer Santé publique France. Pour aider nos compatriotes à se familiariser avec, une nouvelle campagne vient d’être lancée, dont le slogan est « Commencez par améliorer un plat que vous aimez déjà ». 

Une campagne diffusée pendant un mois sur différents supports

Selon un communiqué de l’agence sanitaire, c’est plus de 60% des adultes qui ne mangeraient pas de produits céréaliers complets. 85% d’entre eux ne consommeraient pas non plus de légumes secs au moins deux fois par semaine, comme ce qui est recommandé par tous les spécialistes. Cette nouvelle campagne va être diffusée pendant un mois à la télévision, sur les réseaux sociaux ainsi que sur le site mangerbouger.fr. Le but étant de continuer à encourager les Français à changer petit à petit leurs habitudes alimentaires. « Améliorer son alimentation commence par de petites actions: manger des légumes secs plus souvent et remplacer ses féculents habituels par des féculents complets, riches en fibres, sont deux mesures simples et pourtant très positives pour la santé » précise Anne-Juliette Serry, responsable de l’unité alimentation et activités physiques à Santé publique France.

Ce changement d’habitude peut être rapide. Il suffit par exemple d’opter pour des pâtes à la farine complète plutôt qu’à la farine blanche : même temps de préparation, mais beaucoup plus riche en fibres (et donc meilleur pour la santé). Même principe en ce qui concerne les légumes secs qu’il faudrait consommer plus souvent. 

Près de la moitié des Français en surpoids

L’autre objectif de cette nouvelle campagne est de faire prendre conscience à la population française qu’elle doit réduire sa consommation de viande, d’alcool et de produits affichant un Nutriscore D et E. Mise en place en 2017, ce dernier permet de repérer facilement les préparations dites « mauvaises » pour la santé et aide le consommateur à se tourner vers des produits alimentaires de meilleure qualité nutritionnelle. En clair, il s’agit d’éviter la plupart des produits transformés comme les boissons sucrées, les plats préparés et autres biscuits sucrés ou salés. 

Actuellement, selon les chiffres du ministère de la Santé, près de la moitié des adultes français sont en surpoids et 8 millions d’entre eux souffrent d’obésité. D’autre part, plus de 60% de nos concitoyens ont également tendance à avaler plus que les 150 grammes de charcuterie recommandés par semaine et 83% dépassent aussi le seuil des apports en acides gras saturés recommandé. La prochaine fois que vous irez faire vos courses, essayez alors de prêter attention à tous les éléments suscités : Nutriscore, féculents complets et légumineuses, sans oublier bien évidemment les 5 fruits et légumes par jour ! 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés