Avis aux parents : voici la nounou de nuit

Le nom exact, c’est assistante maternelle de nuit, en fait, il s’agit d’ une personne qui vient garder le tout-petit. Pendant ce temps-là, vous pouvez enfin passer toute une nuit de sommeil sans être dérangé par les pleurs.

On dit que ce sont les premières joies de la vie de famille. Avoir un bébé est évidemment un grand bonheur, mais aussi la source d’une énorme fatigue. Un concept se répand de plus en plus aux États-Unis, certains parents embauchent pour quelques semaines ou quelques mois une nounou de nuit.

Bien sûr, le concept est très apprécié, dans les couples où les parents ont un rythme de vie soutenu, et des impératifs souvent professionnels importants. Lindsay Bell, maman et directrice de Bell Family Compagny, une agence de garde d’enfants, explique, « j’ai des mamans entrepreneurs qui doivent littéralement passer des appels ou écrire des mails deux jours après que leur enfant naisse”. Il faut signaler qu’avec un prix de 150 $, soit un peu plus de 135 € pour une nuit de huit heures, il faut d’une part en éprouver un réel besoin et surtout avoir une activité qui permette de payer.

En France, cela reste marginal, mais l’idée fait son chemin. Il en coûte un taux horaire d’un peu moins de 9 € (de 60 à 70 € la nuit). Le prix peut augmenter selon le nombre d’enfants à garder, et des qualifications de la nurse, même s’il n’existe aucun diplôme spécifique pour ce métier. A noter, que si vous utilisez des chèques CESU ou une déclaration à l’URSAFF, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts.

Après, c’est une question de priorité, jusqu’où déléguer ce qui n’a certainement pas de prix pour vous, comme pour vos enfants, des moments ensemble, même parfois pénible.

Enfin, attention à l’engrenage, faire garder son enfant pour gagner plus d’argent pour payer…la garde de son enfant.

Crédit photo : Rafael Rogelio Bucio

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*