Sexualité féminine : orgasme et reproduction étaient autrefois liés

Même si la femme restera toujours un mystère pour l’homme, au fur et à mesure, la science nous en révèle un peu plus. Il apparaît notamment que l’orgasme féminin n’a pas toujours été lié exclusivement au plaisir. Il aurait été autrefois lié à l’ovulation, et donc indispensable à la reproduction.

Deux chercheurs américains, Mihaela Pavličev, chercheuse en biologie à l’hôpital pour enfants de Cincinnati, et Günter Wagner, professeur à Yale, ont publié une étude dans la revue Journal of Expériment Zoology (Molecular and Devellopement Evolution), sur le comportement reproductif des mammifères.  Cette étude les a amenés, à chercher, et à comprendre l’utilité physiologique de l’orgasme.

Au cours de l’acte sexuel, ils se libèrent une poussée d’hormones, un phénomène semblable (sur le plan physiologique en tout cas) à l’orgasme. C’est un signal envoyé aux ovaires pour qu’ils libèrent leurs ovules. Pour les humains et les singes, l’ovulation est dite “spontanée”. Cette montée d’hormones, à semble-t-elle évoluée chez les humains et subie des modifications pour devenir essentiellement lié au plaisir.

Il ne s’agit, que de résultats liés à une seule recherche anatomique et physiologique, donc ils ne peuvent pas être considérés comme définitifs. Il constitue cependant, des éléments supplémentaires pour comprendre l’anatomie féminine. On peut, par exemple affirmer que les femmes n’ont pas besoin de jouir pour se reproduire, et expliquer pourquoi ces dernières n’ont pas d’orgasme à chaque rapport.

Crédit photo : Kena Sen

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.