Chine : la fin de la politique de “l’enfant unique”

La Chine, devrait d’ici quelques mois en finir avec sa politique de l’enfant unique. Cette pratique qui date de 1979 avait déjà subi de très nombreux aménagements. Les réalités démographiques font maintenant apparaitre des disparités trop importantes.

Cette loi historique a mené à 300 millions de naissances en moins, mais elle n’a pas été appliquée de la même manière suivant les populations. Les minorités ethniques ont constitué des exceptions, et suivant les différentes provinces, les ordres de Pékin se sont plus ou moins dilués. De même, les couples pouvaient avoir deux voir trois enfants dans certains cas, à condition de payer une amende.

Quoi qu’il en soit, les autorités chinoises s’inquiètent d’une part d’un grave déséquilibre de la pyramide des âges ou la proportion des plus de 60 ans augmente, et dans lequel apparait aussi un déséquilibre des sexes (plus de garçons que de filles).

Les autorités ont remarqué que les différents assouplissements précédents n’ont pas conduit à une augmentation énorme des naissances. Les couples modernes ne veulent plus avoir deux enfants, car une bonne éducation coûte très cher. Autre nouveauté, la tradition favorisant les garçons au détriment des filles s’inverse, car elles sont plus faciles à marier. Actuellement, un garçon pour se marier, doit avoir une bonne situation, un appartement, une voiture, etc…

Crédit photo : Christian Lagat

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.