Influenceur Instagram, ce métier qui rémunère bien !

Sur Instagram, la rémunération des influenceurs ne cesse de gonfler. Depuis 2014, le tarif moyen par post a connu une véritable explosion, puisqu’il a été multiplié par 12 !

Influenceur est décidément un métier d’avenir ! Les influenceurs sont devenus les nouveaux spots publicitaires : photos, stories, vidéos YouTube, le placement de produits est partout sur le net. Depuis quelques années, leurs rémunérations sur les réseaux sociaux par les marques qu’ils présentent ont explosées.

Des chiffre exubérants

Sur Instagram, par exemple, la rémunération a ainsi été multipliée par 12 entre 2014 et aujourd’hui, selon un article détaillé du site Izea. Selon nos confrères, une photo sponsorisée se négociait environ 122 euros il y a 5 ans, alors qu’elle coûterait environ 1 490 euros aux marques, aujourd’hui.

Selon HypeAuditor, « il y a actuellement environ 294 méga-influenceurs (comptes qui ont plus d’un million d’abonnés), mais aussi 1 986 macro-influenceurs, ce sont ceux qui ont plus de 100 000 abonnés mais moins d’un million. Viennent ensuite les influenceurs de niveau intermédiaire, ils sont quasiment 10 000. On passe ensuite à plus de 35 000 micro-influenceurs, donc les personnes qui ont entre 5 et 20 000 abonnés et enfin, les nano-influenceurs, ils ont plus de 1 000 abonnés, mais moins de 5 000, et puisqu’ils sont plus de presque 32 000, ils constituent avec les micro-influenceurs, les influenceurs les plus nombreux de la communauté francophone ».

La hausse des tarifs s’applique à tous les types d’influenceurs. De ceux qui comptent 100 000 followers à ceux qui sont les plus grandes stars du milieu. C’est ainsi qu’en 2019, Cristiano Ronaldo (parmi d’autres) a gagné davantage d’argent comme influenceur qu’en jouant au football, soit près de 42 millions d’euros grâce à des publications sponsorisées sur Instagram (contre 30 millions d’euros comme joueur sur le terrain).

Pour une influenceuse comme Katy Bellotte, qui compte 168 000 abonnés, le prix global comprend un post sur le feed Instagram, une storie, ainsi qu’une vidéo de 30 à 60 secondes sur YouTube. Pour ce « lot de contenu sponsorisé », les marques déboursent environ 450 euros pour la storie et entre 2 160 et 4 510 euros pour un post sur le feed.

La fin des likes

La tarification est en plein boum, mais les influenceurs sont un peu sous pression, puisque depuis quelques mois il est question qu’Instagram retire sa fonction « like ». Testée dans plusieurs pays, la suppression des likes sous les posts est avant tout un moyen pour les utilisateurs « lambda » de cesser de comparer leur popularité et d’ainsi se recentrer sur l’importance du post.

Mais l’annihilation des likes pourrait poser un véritable problème aux influenceurs, qui risqueraient de perdre bon nombre de followers…

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés