Scoop des réveillons : on a trop mangé et alors ?

Ne cherchez pas, vous ne pourrez pas y échapper. Il y a le retour du grand froid en hiver, les bonnes résolutions de la nouvelle année, et maintenant la cure de détox pour éliminer les excès des fêtes de fin d’année. Tout y passe en matière de nettoyage du corps, des cures et des remèdes miracle pour nous remettre d’aplomb, c’est une histoire à vous dégoûter d’avoir mangé pour les réveillons.

 Il faut dire que la manne est belle, et il s’agit de ne pas rater l’occasion de vous refiler des solutions pour soulager votre foie, vos reins, votre estomac et bien d’autres. Ils sont tous là les nutritionnistes, et les docteurs, qui au bout de dix minutes de reportages particulièrement anxiogènes, vous ont dressé un bilan catastrophique de votre état de santé. Jusqu’ici, vous vous sentiez gentiment boudiné dans votre pantalon avec votre eau gazeuse à la main. Vous vous remémoriez avec douceur, ce succulent foie gras que l’oncle avait ramené, et cette bouteille de « je ne me rappelle plus comment ça s’appelle, mais c’était très bon ». Et crac, voilà la rabâcheuse de la télé, qui vient vous casser votre délire à grands coups de jus de citron, d’ananas et de velouté d’une décoction dont même le nom est indigeste.

Pourquoi ne pas simplement faire, comme chaque année, un peu plus attention durant quelques jours pour éliminer les sensations de lourdeur, de ballonnements ressentis dus sans aucun doute à la dilatation classique de votre estomac. Par exemple, un poil d’exercice, bouger un peu plus que d’habitude, boire de l’eau, et manger plus de légumes. Cela ne va peut-être pas complètement vous dégraisser, mais cela va permettre par contre d’engraisser votre portefeuille qui a certainement fait lui aussi des excès durant les fêtes.

En ce qui concerne, votre foie par exemple, il n’a pas besoin d’être purifié, il ne s’encrasse pas et ne se soulage pas. Sauf pour des cas précis comme une cirrhose, ou un réel empoisonnement, mais ce n’est plus simplement un excès de fin d’année, et là, on ne parle plus de simple détox, mais de traitement. Il en est de même pour le pancréas, les reins et les autres. A ce sujet, des diététiciens britanniques ont d’ailleurs prouvé il y a deux ans dans une étude, l’inefficacité totale d’une dizaine de cures détox qu’ils avaient testées. Ces marchands du temple, qui sont les premiers à dénoncer les dangers de la vaccination sont les mêmes qui amplifient nos peurs pour leurs profits. Aujourd’hui, un Français sur trois avale des compléments alimentaires, engraissant toute l’année un marché en France, de plus d’1,6 milliards d’euros.

Un peu de bon sens vous évitera une autre source de mal-être générateur de diverses pathologies, générées par la culpabilité de quelques kilos de trop, de quelques excès salutaires dans un monde de plus en plus aseptisé et surtout le bonheur de partager sans compter des moments avec les autres.

Crédit photo : dashama gordon

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.