Repas de fêtes : quelques astuces pour limiter les excès

A l’approche des fêtes toute la famille est ravie, on attend la venue du Père Noël avec impatience, et on se régale des douceurs de saisons. Mais gare aux excès durant les repas de fin d’année. Pour éviter la “crise de foie”, il suffit d’appliquer quelques conseils diététiques simples.

Selon une enquête réalisée en 2014 par Harris Interactive pour le Mouvement de l’équilibre nutritionnel, presque un français sur deux pense qu’il va prendre du poids pendant les fêtes (48%). Bien sûr, il n’est pas question de se priver ni de se frustrer, pour Béatrice Bénavent-Marco, nutritionniste interrogée par Metronews, “ces aliments festifs, que l’on ne retrouve pas sur sa table le reste de l’année, c’est ce qui fait le charme des fêtes”.

Ainsi, à plaisir égal, on peut choisir un aliment moins gras qu’un autre. Par exemple, mangez du saumon fumé plutôt que du foie gras, “moitié moins calorique et plus diététique”, privilégiez les pommes de terre à la farce aux marrons, et préparez une sauce au yaourt ou au fromage blanc plutôt qu’une mayonnaise pour accompagner les fruits de mer. Quant à l’alcool, la nutritionniste insiste sur le fait qu’ils “coûtent très cher en calories”. Les mélanges sont donc à éviter, on peut même se contenter du Champagne pour toute la durée du repas, en alternance avec de l’eau. Enfin, ne sautez pas le déjeuner le jour du réveillon. Vous ne serez que plus affamée le soir venu, et il vous sera difficile de résister aux biscuits apéritifs.

Essayer de suivre ces conseils, mais n’oubliez pas de savourez votre repas. Partagez le plaisir avec vos convives, seulement privilégiez les petites quantités !

Crédits photo : FXR

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.