Le football, motif de dispute au sein des couples ?

Et oui mesdames c’est bien le sujet d’une étude menée par le site de rencontres extra-conjugales Gleeden.com (connu pour ses publicités “choquantes”). Avec l’Euro 2012 en boucle sur nos télés et nos hommes qui connaissent parfaitement le nom des joueurs que vos positions sexuelles préférées, la question se pose : le foot, motif de dispute ?

C’est ainsi, que le site Gleeden.com à mené l’enquête le mois derniers auprès de ses utilisatrices. C’est sans surprise que l’enquête révèle 53 % des femmes en couples ou mariées assurent que les évènements sportifs sont sujets de crise de couple.

Alors avec l’Euro 2012 qui se joue et toutes les rencontres de football qui peuvent exister (y en a un paquet je vous l’assure) la crise de nerfs n’est pas loin. Positivez, comme 47 % des autres femmes qui notent que c’est le moment idéal pour s’occuper de soi (youpi un massage), flâner dans les boutiques (oh oui le short pastel de l’été), sortir avec ses amies (enfin le mojito en terrasse). Avouez que vous êtes bien heureuse quand vous avez la soirée à vous, sans chéri dans les pattes.

Enfin cela ne marche que si chéri à décidé d’aller voir le match chez ses amis ou dans un bar. Bref, il faut qu’il vous laisse l’appart pour vous. C’est bien connu, avec vos amies pas de saletés partout après la soirée !

Si ce n’est pas le cas, l’enquête révèle que les soirs de matchs importants (ceux de la France !), ceux que chéri à préféré regarder à la maison et sur lesquels vous n’avez pas trouvé d’excuse pour fuir, les femmes ont tendance à surfer plus fréquemment sur le site de rencontres extraconjugales … Ce qui peut s’expliquer par l’envie de renouveau pour les femmes mariées (55%), le besoin d’assouvir ses fantasmes (53 %) ou l’ennui (38 %).

Alors ne vous inquiétez pas si vous avez tendance à vous engueulez en ce moment, vous êtes dans la norme !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.