Rentrée 2018 : sélection des expositions parisiennes les plus attendues

james-tissot

Que vous soyez déjà rentrés de vacances ou pas encore partis, une petite pause s’impose dans votre emploi du temps pour faire un tour d’horizon des plus belles expositions parisiennes de la rentrée. 

Les impressionnistes londoniens s’invitent au Petit Palais — du 21 juin au 14 octobre 2018 

Embarquez pour un voyage qui vous emmènera de Paris à Londres, et revivez l’expérience des artistes en exil suite aux évènements qui ponctuent le XIXe siècle. Guerre franco-allemande de 1870, chute du Second Empire ou encore la Commune de Paris poussèrent en effet de nombreux artistes installés en France à se réfugier au Royaume-Uni. Si certains sont connus du grand public, comme Carpeaux, Tissot ou encore Daubigny, d’autres le sont moins et se révèlent à vos regards curieux à l’image de Legros ou Dalou. On retrouvera également des œuvres des futurs impressionnistes Pissarro, Monet et Sisley. 

Coorganisée avec la Tate Britain de Londres, l’exposition réunit plus d’une centaine de chefs-d’œuvre nés au bord de la Tamise, dans l’atmosphère brumeuse et industrielle du Londres Victorien. Les vues de Londres sont à couper le souffle et on en ressort avec une soudaine envie de sauter dans le prochain Eurostar. 

impressionnistes-londres
Without a Dowry – James Tissot

Un rêve d’Italie : la collection du Marquis de Campana au Louvre — À partir du 17 octobre 2018 

La collection Campana se présente comme la plus grande collection privée du XIXe siècle, rassemblée par le directeur du mont de piété à Rome, Giampietro Campana. Objet archéologique, peintures, sculpture ou encore objets de la Renaissance tiennent les rôles principaux de cet impressionnant rassemblement d’œuvres d’art. Plus de 10 000 pièces qui mettent en lumière le patrimoine culture italien, au moment même où émergeait l’Italie comme nation. Si la collection fut dispersée en 1861 entre la Russie du tsar Alexandre II et la France de Napoléon III, l’essentiel de la collection arriva au Musée du Louvre. 

Cette exposition, organisée en collaboration avec le musée de l’Ermitage, va nous permettre d’avoir une vision d’ensemble de cette légendaire collection. On révise ses classiques donc et on file au Louvre dès l’Automne 2018. 

Eblouissante Venise ! Venise au temps de Vivaldi et de Tiepolo au Grand Palais — du 26 septembre 2018 au 21 janvier 2019 

Arts plastiques, Arts décoratifs, Musique ou encore Opéra, à l’aube du XVIIIe siècle, la ville de Venise brille de mille feux dans tous les domaines. Les artistes se bousculent dans la ville romantique par excellence et y vivent intensément à l’image des peintres Piazzetta et Giambattista Tiepolo, du vedustiste Canaletto ou encore des sculpteurs Corradini et Brustolon. 

La ville s’ouvre à tous les plaisirs et ses arts et sa modernité tendent à s’exporter partout en Europe. Cette exposition rend hommage à la belle Venise et à cette page artistique de l’histoire de la Serenissima. 

Collections privées, Un voyage des impressionnistes aux Fauves au Musée Marmottan Monet — du 13 septembre 2018 au 10 février 2019

Ce petit Musée, trop souvent laissé de côté réunira dès la rentrée une soixantaine d’œuvres provenant exclusivement de collections particulières, séculaires ou récentes, du monde entier. Peintures, sculptures, dessins seront présentés au public parisien la plupart pour la première fois. Derrière ces chefs-d’œuvre, on retrouvera entre autres des œuvres de Monet, Degas, Caillebotte, Renoir, Rodin, Camille Claudel, Seurat, Signac, Émile Bernard, Gauguin, Van Gogh, Redon, Vlaminck ou encore Matisse. 

Le parcours permettra aux visiteurs de se rendre compte de la prolifération des arts du XIXe siècle au début du XXe siècle, allant de l’impressionnisme au fauvisme. 

Exposition Mucha au Musée du Luxembourg — du 12 septembre 2018 au 27 janvier 2019

Si vous n’avez pas eu la chance de visiter le Musée dédié à l’artiste Mucha à Prague, ce musée va venir à vous dès la rentrée ! Artiste tchèque de renommée internationale, Alphonse Mucha est l’un des plus grands représentants du Paris des années 1900. 

mucha-affiche
La Musique (1898) – Mucha

Vous avez certainement déjà vu passer une de ses élégantes affiches au style très affirmé, emblématique de l’art nouveau. Toutefois, sa collection n’est pas faite que d’affiches ! Peintures, sculptures, dessins, décors ou encore objets d’art témoignent également de son talent et de sa pensée politique, à l’heure du renouveau national tchèque et de l’éclatement de l’Empire austro-hongrois. Cette exposition vous permettra de cerner un peu mieux la personnalité de cet artiste singulier. 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.