Amélie Mauresmo démissionne pour une heureuse raison

A l’annonce de la volonté d’Amélie Mauresmo de quitter ses fonctions de capitaine de l’équipe de France de Fed Cup, certains se sont demandé, s’il ne fallait pas y voir une histoire de désaccord interne dans l’équipe ou à la fédération. La raison semble bien plus heureuse, car il s’agit de la venue d’un deuxième enfant pour Amélie.
Elle a annoncé, elle-même la nouvelle au cours d’une conférence de presse lundi 14 novembre. La championne a expliqué qu’elle quittait son poste de capitaine de l’équipe de France de Fed Cup, « pour des raisons personnelles, je vais quitter mon poste de capitaine. J’attends un deuxième enfant ».
Ce n’est pas une première pour la Française, puisque Amélie Mauresmo est déjà maman depuis un peu plus d’un an. Elle avait cessé à l’époque de travailler avec Andy Murray pour pouvoir s’occuper d’Aaron, né le 16 Août 2015 et de sa famille. Sa collaboration avec l’Écossais, fut la première d’une femme avec un joueur professionnel.
L’ex-championne de tennis est maintenant entraineuse, et a toujours été particulièrement discrète sur sa vie de famille, et sur sa relation avec sa compagne. Cela, lui a certainement permis de vivre pleinement et tranquillement son homosexualité, qu’elle avait révélée à 19 ans dès le début de sa carrière à une période où c’était moins évident surtout dans le domaine sportif.
Elle part hélas sur une défaite (3-2) en finale, à Strasbourg, où les Bleues ne se sont inclinées, lors du dernier match, le double décisif, face aux favorites tchèques. Cependant, son bilan reste positif puisque, sous la direction d’Amélie Mauresmo, l’équipe de France de Fed Cup, avait retrouvé le groupe mondial des huit meilleures nations, alors qu’à son arrivée, elle se trouvait dans le groupe mondial II des nations classées du 9e au 16e rang.
La nouvelle a un peu surpris tout le monde, car Mauresmo a expliqué qu’elle avait annoncé sa décision lundi matin seulement à ses joueuses.
Pour la suite, la championne a déclaré à propos d’un éventuel retour, “c’est ma vie, ma passion, c’est quelque chose que j’adore, mais le problème du coach, c’est de voyager, et tout ça ne va pas arranger les choses. Je vais donner la priorité à la famille”.

Crédit photo : KAB Sport

“.

 

 

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.