Eté 2020 : les expositions à ne pas manquer (avant qu’elles se terminent) 

Confinement, déconfinement, covid-19… le calendrier des expositions du printemps/été 2020 a été quelque peu chamboulé. Malgré tout, les musées et salles d’expositions parisiens n’ont pas lâché et ont décidé de rattraper leur retard pour que vous ne loupiez rien du programme culturel parisien. Petit tour d’horizon des expos qui s’apprêtent à s’arrêter en septembre (et qu’il ne faut absolument pas manquer). 

#1 James Tissot au Musée d’Orsay 

Première rétrospective organisée en l’honneur du peintre depuis 1985, cette exposition devrait ravir les amateurs du genre. Elle met l’accent sur l’intégralité de l’oeuvre de l’artiste, veillant à l’ancrer dans le contexte artistique et social de son temps. Un peintre iconoclaste, entre Londres et Paris, entre le réalisme d’un Courbet et l’impressionnisme d’un Monet. Des oeuvres rafraichissantes, qui laissent entrevoir la splendeur de l’Europe de la fin du XIXème siècle. Vous aurez ainsi la possibilité de retrouver toutes les thématiques chères au peintre, ainsi que tous les supports sur lesquels il a exercé : estampe, photographie ou encore l’émail. 

Exposition jusqu’au 13 septembre 2020 au Musée d’Orsay.


#2 L’exposition “Pompéi” au Grand Palais 

C’était censé être l’évènement du printemps 2020, mais le coronavirus est passé par là… Ce sera donc l’évènement de la fin de l’été 2020 : l’exposition « Pompéi » au Grand Palais plonge le visiteur au coeur de ce drame historique. Elle offre ainsi un réel voyage immersif et permet au spectateur de découvrir son histoire sous différents angles. Petite déception néanmoins : il s’agit davantage d’une “expérience sensorielle” très réussie que d’une véritable exposition. Les férus d’archéologie ou d’Histoire resteront peut-être sur leurs faims.

Exposition jusqu’au 27 septembre 2020 au Grand Palais. 

#3 Cœurs du romantisme dans l’art contemporain au Musée de la vie romantique 

Si vous ressentez le besoin de vous réchauffer le coeur avant d’attaquer la rentrée, c’est la direction du Musée de la vie romantique qu’il faut prendre. Avec une sélection de 40 oeuvres provenant de 30 artistes contemporains différents, cette exposition présente le coeur sous toutes ses formes. Expression du sentiment amoureux, et de l’amour en général, il est ainsi mis en écho comme l’une des thématiques principales du romantisme. 

Exposition jusqu’au 13 septembre au Musée de la vie romantique 

#4 Helena Rubinstein au musée du Quai Branly

Pour terminer, c’est la collection Helena Rubistein qui vous attend au Musée du Quai Branly. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, sachez que cette dernière présente l’une des plus belles collections d’art africain au monde. Créatrice d’un empire cosmétique, elle s’intéresse très rapidement aux arts premiers et voyage dans le monde entier. Près de 60 pièces sont mises en avant ici, vous permettant d’admirer ce que beaucoup d’autres ont longtemps considéré comme « laid ». 

Exposition jusqu’au 27 septembre 2020 au Musée du Quai Branly. 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés