Movember, quand la moustache est bonne pour la santé !

MovemberSi votre cher mari ne s’y est pas encore mis, il est grand temps que ça change ! Car en plus de revenir à la mode, la moustache est aussi bonne pour la santé. C’est en tous cas le message de la campagne d’information Movember destinée à sensibiliser sur les cancers masculins.

Cultiver sa moustache pour “changer le visage de la santé masculine” : c’est le principe de Movember, la version masculine d’Octobre Rose. Cette année encore, la Fondation Movember appelle ses Mo Bros (frères de moustache) et ses Mo Sistas (sœurs de moustache) à participer en portant la moustache pour faire de l’information et récolter des fonds sur les cancers de la prostate et des testicules, et nouveauté, de la santé mentale des hommes.

Le principe est assez simple. Le 1er novembre ou “Shave down day”, chaque participant est censé se raser de près (sauf la moustache bien sûr) et entretenir leur moustache pendant trente jours. Tous les types de moustaches sont admis et l’association Movember incite même à faire preuve d’originalité.

Plus sérieusement, depuis sa création en 2004, Movember a permis de récolter 409 millions d’euros récoltés, 800 programmes ont été financés dans le monde. En 2013, le mouvement a rassemblé 4 millions de personnes, dont 13 700 Français. Avec succès puisque le CHRU de Lille, qui participe à Movember, a reçu 161 000 euros pour financer ses travaux sur le cancer de la prostate. Cette année, la Fondation finance également un essai clinique croisé sur le traitement du cancer de la prostate, qui aura lieu en France et en Suisse.

En bref, si votre bien aimé est réticents, vous avez de quoi le convaincre et si vous n’aimez pas poils, n’oubliez pas que c’est pour la bonne cause et que ça ne dure qu’un mois !

Crédits photo : Movember (capture d’écran)

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.