Banksy s’expose !

Banksy, le célèbre street-artiste anglais, est mis à l’honneur dans une exposition parisienne qui lui est dédiée.

Décidément, Banksy est en proie à devenir le plus célèbre graphiste de rue de notre siècle. Ses tags muraux, extrêmement révélateurs de notre société contemporaine, continuent d’intriguer. Entre revendications politiques et messages piquants, ces représentations, chargées de critiques sur le monde, continuent de faire écho en chacun de ceux qui les croisent.

Pourtant, Banksy a réussi la prouesse, dans une époque où tout se sait et se voit, de rester anonyme. Impossible, aujourd’hui encore de mettre un visage sur ce célèbre street-artiste anglais.

Banksy, cet artiste

Et c’est à l’ensemble de son œuvre, disséminée sur les murs des quatre coins du monde, que Paris a décidé de rendre hommage. L’espace Lafayette-Drouot accueille depuis le 14 juin, et jusqu’au 31 décembre 2019, une exposition consacrée à l’ensemble de son œuvre.

Sobrement appelée The World of Banksy, cette exposition permet au visiteur de retrouver des reproductions de plusieurs dizaines des œuvres de cet artiste. Des artistes, qui ont eux aussi, décidé de garder l’anonymat, ont rejoint ce projet et sont à l’origine de ces reproductions identiques aux œuvres originelles. Parmi les plus célèbres, La petite fille au ballon rouge, ou encore La porte du Bataclan (qui avait été volé en 2018), ou encore le Rat de Beaubourg (dont l’original, à l’arrière d’un panneau de signalisation, avait été subtilisé en septembre dernier).

Scénographie immersive

Les quelques 1 200 mètres carrés de dédales permettent une véritable immersion dans l’œuvre de Banksy. En effet, les reproductions sont entourées d’une mise en scène pour le moins scénographique. Entre cabines téléphoniques londoniennes ou débris de Bethléem, le visiteur sera totalement accaparé par la force et la créativité de l’artiste.

« Je ne voulais pas faire les choses à moitié », explique Hazis Vardar, le responsable de l’espace Lafayette-Drouot. « Je voulais que ça ait de la gueule ! Je me suis dit, « Paris ne peut pas faire les choses en petit. Des gens qui ont vu d’autres expositions ailleurs dans le monde disent tous : « Celle de Paris est dans l’esprit du street art ».

Sur son site internet, Banksy a noté « fake » à propos de cette exposition, comme il le fait chaque fois qu’un lieu culturel organise un événement payant autours de son œuvre. Selon lui, ses créations doivent rester gratuites et accessibles à tous.

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés